Coronavirus COVID 19. Puy-de-Dôme : le Sommet de l’Elevage annulé

Le Sommet de l’Elevage prévu du 7 au 9 octobre à Cournon d'Auvergne, vers Clermont-Ferrand, a été annulé par les organisateurs. Selon la préfecture du Puy-de-Dôme, une dérogation pour réunir 30 000 personnes avait été demandée et n’a pas été accordée en raison du coronavirus.
Le sommet de l'élevage prévu du 7 au 9 octobre près de Clermont-Ferrand a été annulé.
Le sommet de l'élevage prévu du 7 au 9 octobre près de Clermont-Ferrand a été annulé. © Thierry ZOCCOLAN / AFP
Selon la préfecture du Puy-de-Dôme, le Sommet de l’Elevage qui devait se tenir du 7 au 9 octobre prochain à Cournon d'Auvergne, près de Clermont-Ferrand n’aura finalement pas lieu. Les organisateurs de l’évènement ont préféré annuler sa tenue. Ils avaient sollicité auprès de la préfecture une dérogation pour pouvoir accueillir jusqu’à 30 000 personnes par jour. Cette dérogation n’a pas été accordée par le préfet Philippe Chopin. « La dérogation sollicitée par les organisateurs  à 30 000 personnes par jour est considérable, elle ne connaît pas de précédent sur le territoire national », a expliqué la préfecture dans un communiqué.

Une décision qui "tient compte de l'évolution de la situation sanitaire"

L’évènement étant donc limité à 5 000 participants, l’organisation a fait le choix de procéder à son annulation. « Cette décision fait suite à de nombreuses consultations, notamment avec les acteurs de la profession et les organisateurs. Elle tient compte de l'évolution de la situation sanitaire, dans un département qui a connu récemment un fort accroissement des personnes atteintes de la COVID19. La tendance observée aujourd'hui dans le département comme sur l'ensemble de la métropole ne permet pas d'envisager sereinement la réunion en octobre d'un nombre aussi important de visiteurs en un même lieu », ajoute la préfecture, concernant le refus de dérogation. Le sommet de l’élevage accueille chaque année 1 550 exposants et 2 000 animaux.

Une décision prise "avec beaucoup de regrets"

" La Préfecture du Puy-de-Dôme vient d’informer les organisateurs du Sommet de l’Élevage qu’au vu de l’évolution sanitaire défavorable, elle ne peut répondre positivement à la demande de dérogation du seuil des 5 000 personnes admises simultanément sur un évènement (règle fixée lors de l’annonce du 1er Ministre le 11 août dernier). Les organisateurs sont donc contraints d’annuler la 29e édition du Sommet de l'Elevage prévue initialement les 7, 8 et 9 octobre 2020. En effet, ils ne pourront pas accueillir les 30 000 visiteurs / jour nécessaires à la réussite de l’événement. C’est avec beaucoup de regrets qu’ils se sont résignés à prendre cette décision importante ", expliquent quant à eux les organisateurs dans un communiqué.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
le sommet de l'élevage agriculture économie