Coupe du monde de rugby 2023 en France : joueurs et supporters de l'ASM se réjouissent

L'équipe française à Londres savoure le choix de la France pour l'organisation de la Coupe du monde 2023 de rugby. / © Adrian Dennis/AFP
L'équipe française à Londres savoure le choix de la France pour l'organisation de la Coupe du monde 2023 de rugby. / © Adrian Dennis/AFP

La décision a été annoncée, mercredi 15 novembre, par la fédération internationale World Rugby. La France a été choisie pour organiser la Coupe du monde 2023 de rugby. Les rugbymen, leur staff, les supporters et le monde sportif se réjouissent de cette nouvelle. 

Par D.Cros

La France n’était pas donné favorite et pourtant ... c’est bien elle qui organisera la Coupe du monde 2023 de rugby. Lors d'un scrutin à Londres, le pays a obtenu la majorité des 39 voix à la surprise de l'assistance. Elle a totalisé 18 voix au premier tour et 24 au second.

Ce contenu n'est plus disponible

Ce contenu n'est plus disponible

Le choix de la France s’est fait aux dépens de l'Irlande et de l'Afrique du Sud. Cette dernière était pourtant arrivée en tête d'un rapport d'évaluation et avait été recommandée, le 31 octobre, par World Rugby.

En Auvergne, pays du rugby avec le club de l’ASM, les réactions de joie sont nombreuses sur les réseaux sociaux : 

Ce contenu n'est plus disponible
Ce contenu n'est plus disponible
Ce contenu n'est plus disponible


Ce contenu n'est plus disponible
Ce contenu n'est plus disponible


Bernard Laporte, président de la fédération française de Rugby se félicite de cette nouvelle. Il déclare sur le site de France Info : "Je suis fier que la France ait été choisie. Notre dossier était très solide, nous ferons de notre mieux et cette Coupe du monde sera formidable". Pour Franck Azéma, entraîneur de l'ASM : " Bernard Laporte a fait du bon boulot". Quant au choix de la France : "C’est bon, à la fois pour les joueurs, les sportifs mais aussi économiquement et socialement".

 

La France accueillera la Coupe du monde de rugby en 2023 : la réaction de Franck Azéma
Franck Azéma, entraîneur de l'ASM. - Y. Fournier-Passard / France 3 Auvergne

 

A l'automne 2023, neuf villes françaises accueilleront la compétition : Saint-Denis, Marseille, Lyon, Villeneuve d'Ascq, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Nice, Saint-Etienne.
 

Ce contenu n'est plus disponible

C'est tout le monde de l'ovalie qui se félicite de ce choix. Le Stade Aurillacois, club de pro D2, ne cache pas sa joie.
 

Ce contenu n'est plus disponible


 

A lire aussi

Sur le même sujet

On prépare la fête des Lumières à l'Hôtel-Dieu de Lyon

Près de chez vous

Les + Lus