Elections municipales : comment les candidats présentent leurs vœux à Clermont-Ferrand

La valse des vœux politiques commence. Ce samedi 4 janvier c'était le groupe de la droite et du centre qui se réunissait. Un rendez-vous incontournable pour les partis politiques à quelques mois des élections municipales. L’occasion de rassembler les troupes.

Samedi 4 janvier, le groupe "Rassemblement de la droite et du centre" s'est rassemblé pour les voeux de la nouvelle année marquée par les élections municipales.
Samedi 4 janvier, le groupe "Rassemblement de la droite et du centre" s'est rassemblé pour les voeux de la nouvelle année marquée par les élections municipales. © Cyrille Genet / France 3 Auvergne
Un député européen, trois conseillers régionaux, un sénateur, une demi-douzaine de maires dont ceux de Vichy et de Riom ; mais aussi le maire UDI de Chamalières Louis Giscard d'Estaing et le député Modem, Michel Fanget. La famille de la droite et du centre s'est réunie pour ce rendez-vous incontournable de début d’année : les vœux de cette année 2020 au coeur des élections municipales. 
 

Démonstration de force ?

Jean-Pierre Brenas, président du groupe « Rassemblement de la droite et du centre », entend bien construire des relations intelligentes, notamment avec le député Modem, Michel Fanget, un ami et concurrent, puisqu'il conduira sa propre liste. « Je tends la main à toutes les sensibilités politiques, je me tourne vers tous les Clermontois, quel que soient leur parcours, leur origine. Je ne veux qu’aucun Clermontois ne soit exclu de la politique de renouveau que je vais instiguer dans cette ville. Je m’adresse donc à toutes les formations politiques »
 
 

Des voeux 2.0

À quelques mètres de là, la permanence d'Eric Faidy est prête, elle aussi. Désormais, en congés sans solde, le candidat de la République en Marche va pouvoir se consacrer à temps plein aux municipales. Son équipe de campagne est déjà à la manœuvre.  
 D’autres n’ont pas attendu le 4 janvier pour souhaiter leurs vœux. Le maire sortant Olivier Bianchi, allié aux écologistes, les a mis en ligne depuis la soirée du 31 décembre. « Cette année 2020 est un peu particulière pour notre territoire, c’est l’année des élections municipales. C’est le moment où vous allez faire le choix de ceux qui conduiront votre destinée, notre destinée, dans les six prochaines années »
   

Du vert et des retraites pour 2020

Quoiqu’il en soit l'enjeu de ces élections, c’est la ville et la métropole teintées de vert, en mettant en avant un peu d’environnement et d’écologie. Et bien sûr, la réforme des retraites planera au-dessus de ces élections et de la campagne. 
Les inaugurations de permanence commencent à partir du 9 janvier. Signe que les candidats sont prêts.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections