Energie solaire Puy-de-Dôme : découvrez combien votre toiture peut vous rapporter

La plateforme Solaire 63 permet de comprendre l'intérêt à l'installation de panneaux solaires sur le toit des maisons dans le département. / © ILAN GARZONE / AFP
La plateforme Solaire 63 permet de comprendre l'intérêt à l'installation de panneaux solaires sur le toit des maisons dans le département. / © ILAN GARZONE / AFP

Installer des panneaux solaires sur le toit de sa maison, oui mais en quoi la démarche peut-elle être rentable ? La plateforme Solaire 63, présentée lundi 29 janvier au Conseil départemental du Puy-de-Dôme, va permettre d’obtenir ces informations en ligne. 

Par Aurélie Albert

Il s’agit d’un cadastre solaire qui va permettre de calculer la quantité d’ensoleillement d’un bâtiment. Souvent les particuliers qui manifestent un intérêt pour installer des panneaux solaires sur leur toiture, font face à de nombreux questionnements et sont freinés par des a priori, par un démarchage abusif ou par manque d’information. 
Cette plateforme présentée lundi 29 janvier, par le Conseil département du Puy-de-Dôme, doit encourager l’adoption de l’énergie solaire.

La démarche est simple : il suffit de rentrer son adresse et on obtient le potentiel solaire de sa toiture. Il permet d’avoir une simulation du rendement énergétique, de la rentabilité d’une installation en autoconsommation, de la vente d’électricité ou thermique, et du financement bancaire pour le projet.
Ce simulateur a été développé par la start-up parisienne In Sun We Trust. Et le calcul est effectué à partir de données 3D de l’IGN et d’algorithmes d’ensoleillement conçus par les Mines ParisTech, avec des donnés MétéoSat et Météo France. Le simulateur peut détecter l’orientation d’un toit mais aussi son inclinaison. Il prend en compte l’ombre générée par un bâtiment voisin, la végétation ou même certains obstacles sur les toitures. 



Encourager à l'installation de panneaux solaires


Développé dans les grandes agglomérations comme Paris ou encore Nantes, le département du Puy-de-Dôme est le premier à faire l’expérience du simulateur. L’intérêt pour le Conseil départemental est de donner des informations aux particuliers et surtout motiver les indécis à passer à l’énergie solaire.
La consommation totale d’électricité dans le Puy-de-Dôme atteint 3 657,6 GWh. La production d’énergie solaire pour les petites installations ne représente que 6,46% de la production totale.
Sur les 598 103 toitures testées dans le cadre du projet dans le département, plus de 94% des bâtiments pourraient recevoir une installation de panneaux solaires.

Pour faire la simulation c'est ici.

Sur le même sujet

Portrait de Jules futur journaliste sportif

Les + Lus