• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

INSOLITE. Clermont-Ferrand, ville-étape d’un Tour de France… en stop

 Pour fêter leurs 75 ans, Keez et Geneviève ont décidé de faire le tour de France en stop. Vendredi 20 septembre, les amoureux étaient à Clermont-Ferrand. / © J. Doumeng / France 3 Auvergne
 Pour fêter leurs 75 ans, Keez et Geneviève ont décidé de faire le tour de France en stop. Vendredi 20 septembre, les amoureux étaient à Clermont-Ferrand. / © J. Doumeng / France 3 Auvergne

Pour fêter leurs 75 ans, Keez et Geneviève ont décidé de faire le tour de France en stop. Arrivé depuis 3 jours à Clermont-Ferrand, le couple a fait, vendredi 20 septembre, un détour par la mairie, mais pas pour s’y marier...

Par Jérôme Doumeng

Ils font le tour de France... en stop. Bretelles tricolores pour lui, couettes blondes pour elle, Keez et Geneviève, bérets bleus marine vissés sur la tête, arpentent les rues de Clermont-Ferrand à la recherche de la mairie. Ils ne sont pas mariés et ils ne cherchent pas à l’être. Non. Ce qu’ils souhaitent, c’est un coup de tampon de la ville sur un livre ancien, comme une preuve de leur passage. Geneviève de s’enthousiasmer: « C’est comme la credencial sur le chemin de St-Jacques de Compostelle. Mais notre chemin à nous, il est laïque et républicain ».
                                   

« Ce qu’il y a de plus beau à voir, c’est à côté de chez nous ! »      

                    
Keez est amsterdamer (habitant d’Amsterdam), Geneviève est mayennaise. Ils vont bras dessus, bras dessous, avec pour seul carnet de « pèlerin », le « Tour de la France par deux écoliers », manuel de lecture scolaire, publié en 1877 (à 8 millions d’exemplaires) et écrit par Augustine Fouillée, elle aussi d’origine mayennaise, comme Geneviève (dont le second prénom est aussi Augustine). Vous me suivez ?
« C’est une folie douce qui nous guide. On s’imagine qu’en faisant le tour du monde, on a tout vu, c’est faux ! Ce qu’il y a de plus beau à voir, c’est là, à côté de chez nous » s’emporte-t-elle.
 
Keez est amsterdamer (habitant d’Amsterdam), Geneviève est mayennaise. / © J. Doumeng / France 3 Auvergne
Keez est amsterdamer (habitant d’Amsterdam), Geneviève est mayennaise. / © J. Doumeng / France 3 Auvergne
                                               


Le couple ne marche pas à l’ombre



Voilà quinze jours que dans leurs tenues d’écoliers, ils sont donc partis de Phalsbourg en Lorraine, comme il est écrit dans le livre.  Fidèles, ils suivent, pas à pas, le tracé de ce manuel ancien qui les ramènera sur la ligne de départ mais « pas avant deux ans, car, comme pour St-Jacques, on avance par tranches ». En quinze jours, les deux écoliers de 75 ans sont donc passés par Epinal, Besançon, Lons-Le-Saunier, Bourg-en-Bresse, Moulins et Vichy. Et partout, le charme de l’aventure a opéré. « Tout est beau en France dès l’instant où il y a autre chose que la volonté de chercher l’erreur ». Le couple a donc choisi de ne pas marcher à l’ombre.

La truffade, ce péché capital  

   
A propos d’aventure, les deux compagnons de route se sont arrêtés à l’Aventure Michelin, ont poussé les portes de Notre Dame du Port et de la Cathédrale. Mais ce qui semble les avoir beaucoup plus amusés, c’est « d’avoir péché avec la truffade, c’était bon ! » confesse Geneviève, d’un rire gourmand sur le parvis de la mairie. Là où son livre riche d’une dizaine de tampons vient d’en recevoir un nouveau. L’hôtesse d’accueil de la ville lui souhaitant une « très bonne continuation pour une très belle aventure ». Demain, au bord de la route, à la première heure, Keez et Geneviève tendront, une fois encore, leurs pouces. « Ca peut prendre cinq minutes comme deux heures » en plaisante-t-elle. Thiers, en grosses lettres, figurera sur l’ardoise…d’écolier.
 

Sur le même sujet

Le plus gros camion du monde

Les + Lus