JO TOKYO 2020 : le perchiste Renaud Lavillenie se blesse à l’échauffement et termine à la 8e place

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lopes

Mardi 3 août, le perchiste de Clermont-Ferrand Renaud Lavillenie a participé à la finale du concours lors des JO de Tokyo. Il s’est blessé à l’entraînement, alors qu’il était déjà touché à une cheville. Il termine à la 8e place du concours.

C’était une finale à laquelle il se préparait depuis des mois. Ce mardi 3 août, Renaud Lavillenie, l’athlète de Clermont-Ferrand, a terminé à la 8e place du concours de la perche lors des JO de TOKYO 2020. Renaud Lavillenie s’est blessé à l’échauffement, juste avant le début de la finale. Fragilisé par une entorse à la cheville gauche, c’est visiblement l’autre cheville qui a été touchée.
 

Un saut réussi à 5,70 m

Le Clermontois a fait l’impasse sur un saut à 5,55 m. Il a passé une première barre à 5,70 m mais il n’a pas été capable de franchir les 5,87 m. Afin de préserver sa cheville droite, il a préféré miser sur des barres plus hautes. Il a tenté de passer une perche à 5,92 m. Au premier essai, il a échoué mais il a bien engagé.

Trop handicapé par sa blessure, il n’a pas réussi à franchir les 5,92 m.


Cruelle désillusion pour le perchiste auvergnat. Renaud Lavillenie participait à ses troisièmes olympiades, après l’or en 2012 à Londres et l’argent en 2016 à Rio. C’est le grandissime favori Armand Duplantis qui a raflé l’or olympique. Avec un saut à 6,02 m, le Suédois de 21 ans devance l’Américain Chris Nielsen et le Brésilien Thiago Braz. Le jeune prodige a échoué de très peu à battre son record du monde.
 

Sa réaction

A l'issue de sa préstation, le champion auvergnat a écrit sur les réseaux sociaux : "PLAISIR - PEUR - FIERTÉ… les émotions du soir. 8e des Jeux Olympique avec 5m70… avec une cheville gauche et un talon droit blessé. Je n’aurai jamais espéré cela a tout point de vu. Merci à tous pour vos messages et votre soutien, je ne lâcherai jamais"

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité