Louis Giscard d’Estaing candidat à la présidence de l’UDI

Le maire de Chamalières (63) et vice-président de l’UDI, Louis Giscard d’Estaing a annoncé, mercredi 15 novembre, chez nos confrères du Figaro, qu’il était candidat à la présidence de son parti. / © PATRICK KOVARIK / AFP
Le maire de Chamalières (63) et vice-président de l’UDI, Louis Giscard d’Estaing a annoncé, mercredi 15 novembre, chez nos confrères du Figaro, qu’il était candidat à la présidence de son parti. / © PATRICK KOVARIK / AFP

Le maire de Chamalières (63) et vice-président de l’UDI, Louis Giscard d’Estaing a annoncé, mercredi 15 novembre, chez nos confrères du Figaro, qu’il était candidat à la présidence de son parti.

Par Kamel Tir

Louis Giscard d’Estaing était l’invité, mercredi 15 novembre du Talk du Figaro. Interrogé sur ses ambitions au sein de l’UDI, le maire de Chamalières a annoncé vouloir se porter candidat à la tête de son parti, dont il est actuellement vice-président. « Je serai candidat à la présidence de l’UDI car je considère qu’il est aujourd’hui déterminant que notre formation politique se fasse encore mieux entendre et trouve pleinement sa place dans le débat public ».
S’il succède à Jean-Christophe Lagarde lors du congrès de l’UDI prévu en mars 2018, Louis Giscard d’Estaing entend réformer la gouvernance du parti : « Mon projet c’est d’abord de restaurer au sein de l’UDI une gouvernance plus collégiale, respectueuse des sensibilités », a-t-il déclaré.

Ce contenu n'est plus disponible


« L’UDI est aujourd’hui une force centrale mais assez méconnue de la vie politique française. C’est la quatrième force politique parlementaire. C’est une force territoriale très importante : 12 présidents de conseils départementaux (…), des maires de grandes villes » a également insisté le fils de l’ancien président de la République.

 

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus