Municipales à Clermont-Ferrand : qui est Eric Faidy candidat LREM ?

Eric Faidy sera tête de liste La République en Marche pour les élections municipales 2020 à Clermont-Ferrand. / © B.Cante/France 3 Auvergne
Eric Faidy sera tête de liste La République en Marche pour les élections municipales 2020 à Clermont-Ferrand. / © B.Cante/France 3 Auvergne

Eric Faidy, 58 ans, est officiellement candidat pour les prochaines municipales à Clermont-Ferrand. La République en Marche mise sur ce cadre de chez Michelin, sans expérience politique, pour l'emporter en 2020. Mercredi 3 juillet, il a donné sa première conférence de presse.

 

Par D.Cros

Il a fait carrière chez Michelin et n'a jamais exercé de mandat politique. Eric Faidy va porter les couleurs de la République En Marche aux prochaines municipales de Clermont-Ferrand. Un candidat de la société civile, un profil de novice, conformes à l'ADN du parti.

"Je suis clairement investi par la République en Marche. Mais aux vues de mon parcours, je ne suis pas un politique de naissance. J’ai consacré les 30 dernières années de ma vie à ma famille et à mon travail. Aujourd’hui je veux m’investir dans ma ville" explique-t-il. Il a décidé de se lancer : "Pour moi, la politique ce n’est pas un métier, c’est servir ma ville et ses citoyens".

Agé de 58 ans, ce cadre s’appuie sur son expérience professionnelle. "J’ai eu la chance de rejoindre une belle entreprise qui m’a donné l’opportunité d’apprendre et de vivre dans plusieurs pays à l’étranger" explique-t-il. Italie, Roumanie, Russie ou encore Royaume-Uni … il est revenu à Clermont-Ferrand en 2016. "Grâce à ces voyages, j’ai appris à dialoguer, à négocier, à écouter et à faire travailler les gens ensemble". Nommé responsable de l’audit des risques du groupe à son retour, il est ensuite devenu secrétaire général pour l’Europe du sud.

"Je serai le premier maire écologiste de Clermont-Ferrand"

Lors de sa première conférence de presse, mercredi 3 juillet, le candidat clermontois a dévoilé ses 5 priorités : l'écologie, la gratuité des transports collectifs le week-end, un référendum sur l'armement de la police municipale, une fiscalité constante ou un pacte démocratique avec des débats citoyens. 
"Je suis un citoyen comme les Clermontois et Clermontoises. Comme eux, quand je regarde tous les défis que l’on a devant nous, par exemple l’environnement, ou toute cette transformation du monde, je me dis : Est-ce que Clermont se prépare bien à ce futur? Je souhaite construire un projet qui en fera une ville verte et solidaire avec des citoyens engagés". Il rajoute : "Je serai le premier maire écologiste de Clermont-Ferrand".

Dès son arrivée à la mairie de Clermont, s’il est élu, il s’engage à lancer un grand concours international pour créer "une coulée verte" qui partira des Salins, ira jusqu’à Jaude, passera à Gaillard pour ensuite rejoindre la place Delille. "Ce sera un lieu où l’on sera bien, avec des fontaines, des arbres, des fleurs et des bancs. Un lieu où l’on pourra respirer et se rencontrer" souligne-t-il. Pour lui une des réponses à la canicule et au réchauffement de la planète est la végétalisation de la ville. Il prévoit également de présenter les différents projets aux habitants pour effectuer le choix final.

Selon lui, les quartiers doivent également être végétalisés. "Je souhaite une concertation avec les habitants car les quartiers n’ont pas les mêmes besoins. Je souhaite mobiliser l’intelligence collective pour que les Clermontois et Clermontoises définissent et construisent le cadre de vie dans lesquel ils souhaitent vivre et souhaitent que leurs enfants et petits-enfants vivent".

Eric Faidy se prépare à incarner une alternative, ni à droite ni à gauche. Il n'a pas encore constitué de liste. En tout cas, le cap est fixé : servir et gagner la ville de Clermont-Ferrand dirigée par le PS.  Pour La République En Marche, les municipales de mars 2020 sont capitales. Elles permettront de mesurer l'ancrage réel du mouvement d'Emmanuel Macron à l'échelon local.

Sur le même sujet

Les + Lus