• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ouverture d'une maison digitale pour les femmes dans les quartiers nord de Clermont-Ferrand

Ouverture d'une maison digitale à Clermont-Ferrand
Intervenantes: Rachida Bounaga, bénéficiaire de la Maison digitale / Daloba Oulare, bénéficiaire de la Maison digitale / Nathalie Dumont Coste, représentante Fondation Orange / Martine Brunswick , Présidente du Centre d'information du droit des femmes et des familles (CIDFF). Reportage: V. Cooke / A. Martinez

La toute première maison digitale¨auvergnate dédiée aux femmes vient d'ouvrir ses portes dans le quartier Croix de Neyrat à Clermont-Ferrand. Avec un objectif, aider les femmes à mieux maîtriser les outils numériques pour favoriser leur insertion professionnelle.

Par Laurent Pastural avec Virginie Cooke

A 54 ans, Rachida Bounaga s'apprête à lancer son entreprise de restauration . Mais ce n'est pas toujours facile de maîtriser tous les outils numériques. A la maison digitale qui vient d'ouvrir ses portes dans les quartiers nord de Clermont-Ferrand, elle est épaulée. 

" Je demande toujours à mes enfants de m'aider, j'aimerais résoudre cet handicap" explique Rachida 

Face à un ordinateur, Dabola Oulare aussi avait quelques difficultés. La jeune femme souhaite ouvrir une boutique de tissus et de vêtements africains. Elle aimerait gérer elle-même son futur site web. 

L'objectif de cette maison digitale est simple, former les femmes au numérique. Pour les aider à créer leur entreprise ou à retrouver un emploi. 
Depuis 2015, la fondation Orange a financé 118 projets de ce type dans le monde dont 48 en France. Il existe en effet une fracture numérique entre les hommes et les femmes, en France 84% des hommes sont équipés d'un ordinateur à leur domicile contre 77% des femmes. Et 85% des hommes  ont une connexion internet seulement 80% de femmes. 

La maison digitale a aussi pour vocation de devenir un vrai lieu de vie dans le quartier de Croix Neyrat en accompagnant egalement les femmes dans leur vie personnelle et sociale.

Une seconde maison digitale devrait ouvrir en Auvergne en 2017, à Aurillac.

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : les récoltes de pommes menacées par le gel

Les + Lus