VIDEOS. "La route s’est transformée en rivière" : un orage violent frappe le Puy-de-Dôme

Dimanche 28 mai, dans l’après-midi, un violent orage de pluie et de grêle s’est abattu sur Champeix, Neschers et Plauzat, dans le Puy-de-Dôme. Aucune victime n’est à déplorer mais les dégâts sont importants, en particulier à Champeix, où un torrent de boue a traversé le centre-ville.

Un orage d’une violence inouïe. Dimanche 28 mai, vers 16 heures, un orage de pluie et de grêle a éclaté au sud d’Issoire, dans le Puy-de-Dôme, touchant en particulier les communes de Champeix, Neschers et Plauzat. Il n’y a heureusement aucun blessé à déplorer. Au lendemain de cet épisode, Roger-Jean Méallet, maire (PRG) de Champeix est encore sous le choc : « Il y a eu un phénomène qu’on n’a jamais connu : des pluies torrentielles, des coulées de boue, avec un orage de pluie et de grêle qui n’a pas duré très longtemps, environ une heure. On a estimé qu'il est tombé 68 mm au mètre carré en une heure. C’est énorme. La coulée de boue a soulevé des enrobés sur l’axe principal. La zone la plus touchée est une zone qui a été rénovée récemment, avec des réseaux tout neufs. Il y a eu un torrent de boue, des branches, des pierres ».

Une demande de reconnaissance de catastrophe naturelle

Le maire poursuit : « Il y a beaucoup de dégâts. On va faire un état des lieux et un diagnostic rapide ce matin. On essaie de mettre en place des services pour essayer de déblayer. Une rue est fermée, ainsi que deux routes. On est en train de monter une cellule de crise pour recevoir les habitants touchés par cet évènement. On va déposer un dossier de catastrophe naturelle. On essaie de coordonner les services du Département et les services techniques de la Ville. Je vais aussi faire venir une entreprise privée qui a du matériel adéquat. On met en place une stratégie pour déblayer au maximum ce matin et rétablir la circulation ». Le maire de Champeix salue la solidarité des habitants : « Je tiens à souligner l’élan de solidarité qui s’est mis en place. Les habitants sont venus spontanément aider hier. Cela fait chaud au cœur. Quand on est en difficulté, les gens se rassemblent ».

"Je n'avais jamais vu ça"

Fadila Favier, habitante de Tallende, était à Champeix ce dimanche après-midi, pendant l’orage. Elle raconte : « Avec des amis, nous sommes allés à Saint-Nectaire. Quand nous sommes rentrés, il a commencé à faire noir et à pleuvoir sur la route. Arrivés à Champeix, la pluie et la grêle sont tombées. On a été obligés de se garer. Il était impossible de rouler. D’un seul coup, un torrent est descendu d’en haut. Cela drainait de l’eau, des pierres et des poubelles. L’eau montait jusqu’au moteur de la voiture. La route s’est transformée en rivière. Je n’avais jamais vu ça. On a attendu environ une demi-heure dans la voiture. On a repris la route. Pendant l’orage j’ai eu vraiment peur. Je croisais les doigts pour qu’il n’y ait pas de gros grêlons qui abiment la voiture ». Elle a pu filmer la scène.

D' autres témoins ont immortalisé la scène à Champeix.



 Au lendemain de cet orage, Coralie Bonhomme, une habitante de Champeix, est encore choquée : « La boue est passée par-dessus notre mur. Il y a du sable et de la terre partout. On ne peut même pas sortir les voitures. On a eu très peur. L’eau se rapprochait de plus en plus de la maison. On attend qu’un tractopelle passe pour enlever le sable et la terre. A côté de chez nous, ça a soulevé le goudron. Je n’ai jamais vu un tel spectacle ». Dans la vidéo ci-dessous, son compagnon a filmé la violence de l'orage.

Une cinquantaine de pompiers mobilisés

Du côté des secours, les sapeurs-pompiers du Puy-de-Dôme ont relevé 17 interventions ce dimanche sur les communes de Champeix, Neschers et Plauzat. Ils sont intervenus pour des assèchements et des inondations de caves et de garages.

Une cinquantaine de sapeurs-pompiers venus de tout le département ont été mobilisés jusqu’à 1 h du matin. Ils étaient en provenance de Coudes, Saint-Nectaire, Orcet, Solignat, Saint-Amant-Tallende, Les Martres-de-Veyre, Saint-Germain-Lembron, Aubière, Champeix, Les Ancizes, Jumeaux, Vic-le-Comte, Manzat, Pont-du-Château, La Roche-Blanche et Chidrac. Dès 8 heures du matin ce lundi, les sapeurs-pompiers étaient à nouveau à pied d’œuvre pour venir en aide aux sinistrés.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité