Téléphones à cadran, mobilier des années 70, vinyls... Le Salon du Vintage de Clermont-Ferrand ouvrira ses portes le weekend du 28 et 29 octobre. Un succès grandissant, puisque le salon attend près de 10 000 visiteurs.

“C'est le plus grand salon vintage de la région”, se félicite l’organisateur du Salon du Vintage Laurent Journo. Avec plus de 4000 m² de surface, le salon se tiendra au Polydôme de Clermont-Ferrand pour la 6ème année et réunira 200 exposants de mobilier, de mode, de vinyls ou encore d'automobile. “C'est un vrai moment convivial où les gens viennent en famille. C'est un événement qui plaît parce que les plus anciens retrouvent les objets de leur jeunesse et puis les plus jeunes découvrent des objets dont ils n'avaient même pas idée. C’est intéressant pour toutes les générations.” 

Retrouver le goût de sa jeunesse

Le vintage rencontre de plus en plus de succès, selon Laurent Journo : “Il y a plusieurs aspects dans le vintage, il y a l'aspect nostalgique, bien sûr, il y a un aspect écologique puisqu’on remet dans le système des objets qui ont déjà été utilisés, c’est de la seconde main, c'est vraiment très écologique puisque finalement, le seul objet qui ne pollue pas, c'est celui qu'on ne produit pas. Et puis, il y a un aspect esthétique.” Mais alors, qu’est ce qui rend les objets vintages si particuliers ? : “Ce qu'aiment les gens, finalement, c'est cette petite madeleine de Proust : retrouver le goût de leur jeunesse à travers un vinyle qu'ils écoutaient quand ils étaient adolescents dans leur chambre, à travers le téléphone qu'ils utilisaient chez leurs parents, à travers tous les petits objets qui ont fait leur jeunesse. C'est un peu ça le concept finalement.” Selon lui, les visiteurs pourraient bien être très nombreux : “Il y a vraiment une foule qui vient au salon du vintage. Ce weekend, je pense qu'il y aura 10 000 visiteurs.” 

"Le vinyl marche vraiment bien, c'est une caractéristique de cette région"

Certains objets sont particulièrement recherchés : “Par exemple, tout ce qui est objets pop années 70 qui sont très marqués vintage. Je pense au seau à glace en forme de pomme, je pense au tabouret Tam Tam, je pense au téléphone avec un cadran orange... Ce sont des objets très marquants, des objets très forts. À eux seuls, ils marquent une période de design, une époque. Les gens veulent des objets très marquants, des choses très caractéristiques”, indique l’organisateur. Suivant les régions, certains objets sont plus convoités, selon lui : “Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, on aime beaucoup la musique. Le vinyl marche vraiment bien, c'est une caractéristique de cette région. On aime aussi le joli mobilier fonctionnel en bois des années 70. Ce sont aussi des objets qui sont très prisés en Auvergne et à Clermont-Ferrand en particulier.” 

Des objets de plus en plus rares...et de plus en plus chers

Si vous comptez vous procurer des objets vintages authentiques, prévoyez un budget en conséquence, précise Laurent Journo : “Les téléphones à cadran, il y a quelques années, ça valait 15€ à peu près. Maintenant ils valent plutôt aux alentours de 50€. Tous ces objets sont amenés à prendre de la valeur. Le prix des vinyles a augmenté. Ce qui fait que ça augmente, c'est aussi la rareté. Plus les gens les achètent, moins il y en a sur le marché et plus ils coûtent cher.” 

Une exposition musicale

Une exposition sera également présentée, autour des icônes musicales : “On trouvera les tenues portées par Madonna et réalisées par Jean-Paul Gaultier pour sa tournée Blond Ambition Tour dans les années 90. On va retrouver également les tenues portées par Serge Gainsbourg dans les années 80, les tenues de David Bowie, les tenues des rappeurs de Public Enemy des années 80. On avait envie de rendre hommage aux icônes musicales et au style des grandes icônes musicales, Mickaël Jackson et autres dans les années 80-90", se félicite Laurent Journo. Le salon sera ouvert de 10 heures à 19 heures, avec un tarif de 7€ l'entrée et 6€ pour les étudiants.