Puy-de-Dôme : 330 planteurs de betteraves assignent Cristal Union au tribunal

Quelque 330 planteurs de betteraves de la plaine de la Limagne, dans le Puy-de-Dôme, assignent Cristal Union en justice. / © Pascale Félix / France 3 Auvergne
Quelque 330 planteurs de betteraves de la plaine de la Limagne, dans le Puy-de-Dôme, assignent Cristal Union en justice. / © Pascale Félix / France 3 Auvergne

Alors que la Sucrerie de Bourdon d’Aulnat, près de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, doit fermer en 2020, 330 planteurs de betteraves assignent en justice son propriétaire, Cristal Union. Ils dénoncent un manque d’information.
 

Par Catherine Lopes

En avril 2019, Cristal Union a annoncé son intention de fermer la Sucrerie de Bourdon d’Aulnat, près de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme. Cette décision concerne une centaine de salariés de l’entreprise mais aussi de nombreux producteurs de betteraves de la plaine de la Limagne. Sur les 390 planteurs, pas moins de 330 ont décidé de se regrouper, avec le soutien du syndicat CGB Limagne, et ont fait appel à deux avocats, maître Camille Garnier et maître Dominique Andrieux.

Une audience le 6 novembre

Ce dernier explique : « Cette décision de fermeture condamne à une sorte d’exclusion de fait des associés coopérateurs. Or dans une coopérative, les agriculteurs sont copropriétaires de la structure et pas de simples fournisseurs. Que se passe-t-il si la sucrerie ferme ? Les planteurs n’ont pas été consultés, pas informés des contreparties. Ils ont pris la décision de demander à deux avocats d’assurer la défense de leurs intérêts financiers en leur qualité d’associés coopérateurs ». Ainsi, les betteraviers ont assigné en référé Cristal Union devant le Tribunal de Grande Instance de Clermont-Ferrand. L’audience aura lieu le mercredi 6 novembre prochain. Elle ouvre, selon maître Dominique Andrieux « une première phase de demande d’information ».

 

Sur le même sujet

Les + Lus