Puy-de-Dôme : nouvelle mobilisation des salariés de la Sucrerie de Bourdon

Lundi 28 octobre, les salariés de la Sucrerie de Bourdon à Aulnat, près de Clermont-Ferrand, se sont une nouvelle fois mobilisés. / © Christian Lamorelle / France 3 Auvergne
Lundi 28 octobre, les salariés de la Sucrerie de Bourdon à Aulnat, près de Clermont-Ferrand, se sont une nouvelle fois mobilisés. / © Christian Lamorelle / France 3 Auvergne

Lundi 28 octobre, à Aulnat, près de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, les salariés de la Sucrerie de Bourdon ont mené une action symbolique. Ils ont mis en place un barrage filtrant.
 

Par C. L avec Christian Lamorelle

Lundi 28 octobre, à la Sucrerie de Bourdon d’Aulnat, près de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, les salariés n’entendent pas baisser les bras. Alors que leur usine est vouée à la fermeture définitive à la fin de la saison, ils ont mis en place un barrage filtrant pour gêner les camions de livraison de betteraves. Il s’agit pour eux de ralentir la production afin de faire pression sur la direction concernant les conditions de départ des salariés.
 

95 emplois directs menacés

Sébastien Raynaud, délégué CGT de la Sucrerie de Bourdon, explique : « On aimerait des conditions plus favorables pour nos anciens et pour nos jeunes. Parce que pour trouver du travail après avoir passé une carrière à Bourdon, 40 ans d’ancienneté, c’est compliqué de retourner sur le travail. On espère former nos jeunes parce qu’après avoir été formé dans une sucrerie, dans la région, il n’y a pas d’autre sucrerie. Il faut reformer ces personnes et le congé de reclassement est trop court pour le moment ». La fermeture du site a été annoncée en avril dernier. Quelque 95 emplois directs sont menacés et environ 300 emplois indirects.

Sur le même sujet

Les + Lus