• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : le parc Vulcania ciblé par une attaque informatique

Le parc Vulcania a été la cible d'une attaque informatique dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 juin. / © F. Campagnoni / MaxPPP
Le parc Vulcania a été la cible d'une attaque informatique dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 juin. / © F. Campagnoni / MaxPPP

Dans le Puy-de-Dôme, le parc Vulcania a fait l’objet d’une attaque informatique dans la nuit du 14 au 15 juin. Une attaque vite contrée, mais qui a engendré quelques perturbations. Deux attractions sont provisoirement fermées. Un retour à la normale est attendu rapidement.

Par SM

Une attaque informatique, un virus qui paralyse les ordinateurs d’un particulier ou d’une entreprise et une demande de rançon pour débloquer l’accès aux fichiers… Le procédé est connu. Mais à Saint-Ours-les-Roches, dans le Puy-de-Dôme, le parc Vulcania s’y était préparé selon Frédéric Goullet, qui évoque un « épiphénomène ». Dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 juin, il y a eu « une intrusion sur les serveurs informatiques », relate le directeur commercial. Des "dossiers internes" auraient été "cryptés"« Ca a été rapidement détecté. On a tout coupé pour éviter que ça se propage. Rien n’a été volé, aucune donnée. Et tous les serveurs qui concernent la sécurité du parc n’ont pas été touchés. C’est pour ça qu’on a pu continuer à ouvrir », souligne-t-il. 

Deux activités pour l'instant fermées

En attendant de s’assurer que le virus a bien été éliminé, le public aura sans doute constaté quelques perturbations. Impossible d’acheter des billets en ligne ou de payer par carte bancaire en caisse, le service est momentanément suspendu par principe de précaution. Deux activités, ‘Planète dévoilée’ et ‘Volcano Drones’, l’une des nouveautés, sont également à l’arrêt. « En dehors de cela, tout marche très bien. On a la chance d’avoir beaucoup de sauvegardes. Ce qui prend du temps, c’est de tout réinstaller. Mais on est confiant pour un retour à la normale très rapidement. Ca peut intervenir dans les heures qui viennent ou demain », estime Fédéric Goullet. 

Une saison qui commence bien malgré tout

Vulcania a porté plainte. Malgré l'incident, le directeur commercial garde le sourire. Le parc a enregistré une "hausse de fréquentation de 20% durant les vacances de printemps. Depuis l’ouverture, le 20 mars, on est à + 10 %", précise-t-il. L’objectif : dépasser les 330 000 visiteurs d’ici à la fin de la saison, et accroître la fréquentation de 5% par rapport à l’année dernière.
 

 

Sur le même sujet

L'éclipse partielle de lune vue de l'Ain

Les + Lus