Sauver la rue du Port à Clermont-Ferrand

La rue du port à Clermont-Ferrand n'attire plus. Les commerçants et les touristes désertent le quartier. / © Aurélie Albert
La rue du port à Clermont-Ferrand n'attire plus. Les commerçants et les touristes désertent le quartier. / © Aurélie Albert

Des grilles abaissées, des locaux abandonnés, la rue du Port  à Clermont-Ferrand est en mauvaise posture depuis quelques années. Malgré la présence de la basilique Notre-Dame-du-Port, le quartier n’attire pas. Les résidents et les commerçants se sentent délaissés.

Par Aurélie Albert

C’est une sorte de grande famille qui vit aujourd’hui dans la rue du Port. Une famille inquiète de l’avenir de leur quartier.
Christophe Dumas est opticien. Depuis 25 ans, il a repris l’entreprise familiale installée dans la rue et vit aussi dans le quartier.
« Moi j’y suis quasiment né, mon grand-père a créé le magasin en 1931 en haut de la rue, raconte Christophe Dumas. Après on s’est déplacés plusieurs fois. C’est un quartier hyper vivant. Il y a une vraie cohésion dans le quartier. C’est un espèce de village dans le village ».

Pourtant, depuis plusieurs années, la rue du Port se vide. Les touristes ne peuvent y voir que des grilles baissées, des locaux abandonnés et des vitrines brisées. Malgré la présence de la basilique Notre-Dame-du-Port, le quartier n’attire pas au grand désespoir des résidents et des commerçants.
« Vous avez en tête cette place Delille où là vous ne savez pas où traverser. Vous ne trouvez pas la basilique parce qu’elle n’est pas indiquée. Vous arrivez devant trois ruines, un chef d’œuvre de l’UNESCO ne peut pas être derrière, eh bien si elle est derrière. Honnêtement ce quartier qui est la vitrine de la ville, ce quartier dans lequel passent tous les touristes, ne donne pas l’image qu’il devrait donner de Clermont-Ferrand », explique Eric Faidy, président de l'association PAM

Accompagner les porteurs de projets

Dans une démarche plus globale de redynamisation du centre-ville, la mairie de Clermont-Ferrand ne compte pas laisser la rue à l’abandon et a des projets pour le quartier. D’ici quelques semaines un manager sera là pour accompagner les nouveaux arrivants dans les démarches administratives et dans leur projet d’installation. Il s’agira d’« identifier les commerces, leur taille, leur niveau de loyer, la raison pour laquelle ils sont aujourd’hui fermés. Ensuite identifier des porteurs de projets, de façon à pouvoir faire se rencontrer les porteurs de projets et les propriétaires pour faciliter des reprises de commerces, donc c’est accompagner la reprise commerciale sur le secteur », Christine Couasnon, future propriétaire d'un café couture

D’ores et déjà des commerces voient le jour. Quant à la basilique Notre-Dame-du-port et les trois bâtiments qui la cachent, une solution doit être trouvée afin de mettre en valeur la basilique tout en préservant le patrimoine historique de la rue.

Sauvons la rue du port à Clermont-Ferrand
Les centre-ville se vident, c'est un fait. A Clermont-Ferrand c'est aussi le cas notamment dans le quartier de la basilique Notre-dame-du-port. Une rue emblématique entre la place delille et la mairie qui aujourd'hui perd de ses commerces, ses habitants et ses touristes. Tous s'inquiètent et tous espèrent des solutions pour redynamiser leur rue. Intervenants : Christophe Dumas Opticien ; Eric Faidy Président de l'association PAM ; Saïd Akim Bara Adjoint au commerce à la Ville de Clermont ; Christine Couasnon Future propriétaire d'un café couture - Reportage : Aurélie Albert, Bruno Lebret et Nicolas Colombeau

 

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus