Tour de France : Michael Woods vainqueur au sommet du puy de Dôme

C'est finalement Michael Woods qui a remporté la mythique étape du Tour de France au sommet du puy de Dôme. Le Canadien sort vainqueur de l'étape 9 de la compétition dimanche 9 juillet.

Michael Woods a remporté la mythique étape du puy de Dôme ce dimanche 9 juillet. Rescapé de l'échappée matinale, le Canadien (Israel PT) s'est imposé au sommet du géant de la Chaîne des Puys, escaladé pour la première fois depuis 35 ans sur la Grande Boucle. Jonas Vingegaard conserve le maillot jaune.

Echappé dès le départ avec treize autres coureurs, le vétéran a rattrapé de justesse l'Américain Matteo Jorgenson, qui était parti seul à 46 km de l'arrivée, pour s'imposer sur les pentes terrifiantes du volcan à 1.415 m d'altitude. Woods, 36 ans, a rattrapé un retard de deux minutes au pied du puy de Dôme pour revenir sur Jorgenson à 450 mètres de la ligne et s'imposer devant le Français Pierre Latour et le Slovène Matej Mohoric.

Le peloton, avec tous les principaux favoris, accusait un retard de plus de seize minutes sur l'Américain au pied de la dernière montée en colimaçon (13,3 km à 7,7% dont quatre ultimes kilomètres interdits au public à 12%) que les meilleurs escaladent en une grosse demi-heure. Avec ce succès de prestige, Woods s'inscrit dans une lignée royale, aux côtés de Fausto Coppi, premier vainqueur au puy de Dôme en 1952, Federico Bahamontes, qui fêtait ce dimanche ses 94 ans, Luis Ocaña ou Lucien Van Impe, couronné en 1975, l'année où Eddy Merckx fut boxé par un spectateur au ventre. Les Auvergnats de l'étape Rémi Cavagna, Julian Alaphilippe et Romain Bardet ont été distancés dans les premiers kilomètres de la boucle. Les coureurs du Tour de France ont pris le départ à 13h41 de la 9e étape à Saint-Léonard de Noblat.