A partir du 1er janvier 2024, les collectivités seront tenues de proposer des solutions pour trier les biodéchets : voici les mesures mises en place par Clermont Auvergne Métropole.

« Le tri des biodéchets devient obligatoire pour tous à partir du 1er janvier 2024 » : vrai ou faux ? Pas tout à fait vrai, selon Clermont Auvergne Métropole. La collectivité précise : « A partir du 1er janvier 2024, la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire pour une économie circulaire (AGEC) évolue et prévoie une généralisation du tri à la source des biodéchets. Concrètement, cela signifie que chaque collectivité doit étudier et identifier les solutions les plus pertinentes pour permettre à ses usagers de trier leurs biodéchets à la source et de les valoriser. »

Des solutions déjà en place 

Déchets de préparations de repas, restes, papiers souillés, petits déchets verts… des solutions de tri existent déjà pour certains foyers :

  • Tout d’abord, la collecte en porte-à-porte est mise en place depuis 2009 sur une partie du territoire et continue à se développer. Les bacs de collecte en porte-à-porte sont reconnaissables à leur couvercle couleur vert d’eau. Ces bacs de collecte sont dédiés aux biodéchets. Le contenu de ces bacs est collecté par un camion et conduit au pôle de valorisation Vernéa, où il sera méthanisé afin de produire de l’énergie. Le résidu de déchets sera lui composté pour être réutilisé.
  • Des points d’apports volontaires appelés « abris-bacs » sont également expérimentés à partir de cet hiver 2023 sur le territoire pour certains immeubles, en centre-bourg et en déchetterie. Chaque installation sera accompagnée d’une information auprès des habitants du secteur. Le contenu de ces bacs sera lui aussi collecté et conduit au pôle de valorisation.

Des composteurs individuels

Composter permet de réduire d’environ 30 % les déchets de la maison : « La Métropole accompagne ses usagers dans la démarche de compostage grâce à la mise à disposition de composteurs individuels pour toutes les maisons avec jardin, à l’installation de composteurs partagés en pieds d’immeubles, en ville et dans les centre-bourgs. Les demandes de composteurs individuels enregistrées en 2023 sont en cours de distribution. » Les nouvelles demandes seront possibles à partir de février 2024.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité