VIDEO. Clermont-Ferrand : Charade accueille le Championnat de France de Camions

24 pilotes sont en lice pour la 3 ème manche du championnat de France Camions, sur le circuit de Charade, les 7 et 8 septembre 2019. (Photo d'archives) / © Thierry Larret/ Maxppp
24 pilotes sont en lice pour la 3 ème manche du championnat de France Camions, sur le circuit de Charade, les 7 et 8 septembre 2019. (Photo d'archives) / © Thierry Larret/ Maxppp

Pendant deux jours, les 7 et 8 septembre, des camions vont rouler à vive allure sur le circuit de Charade, près de Clermont-Ferrand. Vingt-quatre pilotes participent à la 3 ème manche du championnat de France Camions. La course s'annonce spectaculaire. 

Par D.Cros

Les pilotes de camions vont faire crisser les pneus et ronfler les moteurs sur le circuit de Charade. Vingt-quatre conducteurs sont en lice pour la 3 ème manche du championnat de France Camions. Pendant deux jours, les 7 et 8 septembre ils vont effectuer des essais et participer aux qualifications et aux courses.

Les pilotes sont arrivés la veille de la compétition pour effectuer des essais, des baptêmes et faire quelques tours de piste. Les camions de 5,5 tonnes ont jusqu’à 1 200 chevaux sous le capot. Pour des raisons de sécurité, ils ne peuvent pas dépasser les 160 km/h, leur vitesse est contrôlée avec un limiteur. 

Une course spectaculaire

Derrière les grilles, quelques curieux les regardent. "J’adore la mécanique. Je regarde des courses dès que je peux. L’an dernier, je suis venu les voir et ce week-end je viens avec mon fils" explique Bruno Estoc. "Ça change des voitures, je trouve qu’en camion ils se bagarrent plus qu’en voiture. Parfois ils sont 2 ou 3 camions à se doubler en même temps. C’est impressionnant" ajoute-t-il.

A ses côtés, Romain Touzain le sourire aux lèvres dit : "Le circuit est sinueux et vallonné. Ça fait tout son charme. Regardez les camions passer, c’est incroyable non!". Marc Couland a amené son fils Théo âgé de 6 ans pour les regarder avant le jour J : "Nous viendrons samedi mais je voulais lui montrer. Il est comme moi, il adore les camions. Ils vont vite alors qu’ils ont d’énormes véhicules. Ce sont de sacrés pilotes. J’ai hâte de les voir en course ! "

Un circuit sinueux et vallonné

Parmi les coureurs sur la ligne de départ, Anthony Janiec, le champion de France de camions en titre 2018 et 2017. "Par rapport à la moto ou à la voiture, le jeu est le même c’est juste le jouet qui change. On a juste une conduite plus adaptée au poids, au transfert de charge et à la puissance du véhicule. Quand on fait une erreur avec un véhicule lourd l’impact est immédiat. Une petite erreur nous fait vite perdre beaucoup de temps. Il faut être très précis avec un véhicule qui ne l’est pas forcément" dit-il. Depuis son enfance, il baigne dans ce monde avec une famille qui travaille dans les travaux publics : "Le camion, il faut vraiment être passionné".
 
Anthony Janiec, champion de France de camions en titre. / © D.Cros/France 3 Auvergne
Anthony Janiec, champion de France de camions en titre. / © D.Cros/France 3 Auvergne

Pendant deux jours, il va enchaîner les courses. "On sort 5 à 6 fois, 25 à 30 minutes chaque jour. On est donc dans le camion jusqu’à 6 heures dans le week-end.  C’est épuisant". Le circuit de Charade, il le connaît bien. Il l’a pratiqué précédemment en voiture et en camion. "C’est un circuit intéressant, son vallonnement, ses montées et ses descentes. Il n’y a rien de mieux que les virages serrés" ajoute-t-il. "Il y a quelques virages qui donnent des possibilités aux dépassements. En camion, tous les virages paraissent serrés mais c’est ce qui fait le charme de notre discipline".

Les spectateurs pourront également assister aux courses de Legends Cars Cup, des véhicules au look des années 30 atteignant les 100km/h en 3sec. Ils verront aussi des véhicules de tourisme des années 70/80 avec l’Historique Tourisme Champion Car et des pilotes locaux lors de la Coupe d’Auvergne. 

Sur le même sujet

Escalade : des grimpeurs clermontois hissés par des champions

Les + Lus