Comment une petite commune du Puy-de-Dôme se transforme en agent double pour trouver des médecins

Publié le Mis à jour le
Écrit par Guillaume Gorgeu .

C’est une problématique récurrente des communes de France : le désert médical. Pour faire face et attirer de nouveaux médecins, Saint-Georges-de-Mons dans le Puy-de-dôme, a décidé d'employer les gros moyens.

" Votre prochaine mission, si vous l’acceptez : trouver des médecins". Voici une nouvelle mission non pas pour le célèbre agent 007, mais pour son homologue agent 63 780. Le numéro postal de la commune de Saint-Georges-de-Mons, dans le Puy-de-Dôme. C’est par une vidéo parodique que cette commune des Combrailles alerte sur son futur manque de médecin.

À l’heure actuelle, deux médecins généralistes sont en activité, mais "à la fin de l’année on en a un qui part à la retraite. On aurait plus qu’un médecin pour une commune de 2 000 habitants" précise Julien Perrin (SE), le maire de la commune.

Ce dernier met en scène la mission de Saint-Georges-de-Mons dans une vidéo qui liste les atouts de la commune. "On a vraiment tout aujourd’hui pour séduire et accueillir un médecin avec sa famille". Il faut dire que la commune possède des professionnels de santé implantés, des structures scolaires et sportives.

Bientôt plus que 2 médecins pour 4 000 habitants

Cette vidéo est née car pour le maire, "il y a une situation qui va devenir critique d’ici à la fin de l’année. On est proche de la commune des Ancizes où il y a plus de 1 500 habitants, de la commune de Queuille avec 200 habitants. Donc un bassin de vie de 4 000 habitants". Ils ne seraient donc plus que deux médecins d’ici 2023, même si " on a ouï-dire qu’il y aurait un nouveau médecin qui s’installerait dans la commune des Ancizes". Mais Julien Perrin préfère être prudent sur ce sujet en cours.

Faire le buzz pour mieux mettre en avant ce problème que l’on retrouve dans plusieurs communes de France, c’est le but de la vidéo. "On voulait vraiment se démarquer. Et par le biais de cette vidéo, je me dis qu’on peut aller séduire des jeunes médecins en présentant les atouts de la commune de Saint-Georges."

Ce n’est pas la grosse maison de santé qui fait venir le médecin.

Julien Perrin - Maire de Saint-Georges-de-Mons

L’élu local est convaincu, "ce n’est pas la grosse maison de santé qui fait venir le médecin, c’est vraiment la dynamique qui va se dégager de la commune, se dégager du territoire. Et la dynamique créée par les professionnels de santé de la commune". Et depuis quelques mois, les professionnels installés à Saint-Georges-de-Mons ont créé une association dans le but de se coordonner, de travailler ensemble.

La commune a déboursé 40 000 euros dans la rénovation d’un bâtiment et dans l’aboutissement de ses deux cabinets médicaux flambant neufs. Par ailleurs, en 2023, elle se trouvera en zone de revitalisation rurale (ZRR), " ce qui va nous permettre d’accueillir de nouveaux professionnels de santé" explique Julien Perrin. La vidéo a fait 650 vues en deux jours, et les partages commencent à se multiplier. Reste désormais à remplir la mission.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité