Contre la pollution du lac Pavin (Puy-de-Dôme), des plongeurs collectent des déchets

Avec 200 000 visiteurs par an, le lac Pavin, situé dans le Puy-de-Dôme, est l'un des lacs les plus fréquentés de France. Il est victime de son succès. Pour le protéger de la pollution, des plongeurs amateurs se sont jetés à l'eau dimanche 25 septembre, afin de collecter les déchets qui s'accumulent.

Le lac Pavin, situé dans le Puy-de-Dôme, attire chaque année 200 000 visiteurs. Dimanche 25 septembre, une vingtaine de plongeurs amateurs d'Issoire, Clermont-Ferrand et Ambert se sont préparés à affronter le froid. Mais ce matin-là, bonne surprise : l'air est plus frais que l'eau. Nicolas Bernard, de l’USI plongée, explique : « Ce sont des conditions plus simples que ce qu’on peut avoir parfois, même en été, où on a de l’eau à 4 degrés. Aujourd’hui, on a vu avec les premiers plongeurs qui sont partis que l’eau est à 15 degrés en surface. Mais en-dessous, la température chute ».

                                            

Des sacs pleins

Les plongeurs passent une heure sous l'eau maximum, pour le plaisir, et surtout pour la bonne cause. Les plongeurs vont ramasser les déchets qui s'entassent au fond du lac. Malgré la vase qui recouvre le fond et la visibilité moyenne, les sacs sont pleins à chaque remontée. Christophe Sergeant, de l’Union Sportive Issoire plongée, souligne : « Quand on jette un détritus par terre, on le voit, on le constate, on le ramasse. Là, on jette sa bouteille ou son détritus dans le lac, ça tombe au fond et ça disparaît. J’imagine que ça déculpabilise aussi. L’idée est aussi de sensibiliser les randonneurs, les touristes qui profitent de ce lac pour qu’ils se rendent compte que ce n’est pas parce qu’on jette quelque chose dans l’eau et qu’on ne le voit plus qu’il n’est plus là ».

durée de la vidéo : 00h01mn54s
Avec 200 000 visiteurs par an, le lac Pavin, situé dans le Puy-de-Dôme, est l'un des lacs les plus fréquentés de France. Il est victime de son succès. Pour le protéger des abus, des plongeurs amateurs se sont jetés à l'eau dimanche 25 septembre, afin de collecter les déchets qui s'accumulent. Intervenants : Nicolas Bernard, de l’USI plongée / Christophe Sergeant, de l’Union Sportive Issoire plongée / Jean-Baptiste, plongeur amateur ©J. Teiller / Y. Dorion / S. Salmon

Une mission qui se renouvelle  

Les détritus remplacent les poissons dans les eaux du Pavin, victime des abus de ses 200 000 visiteurs annuels. Jean-Baptiste, plongeur amateur, précise : « Il y a de belles plongées à faire, mais à refaire pour tout dépolluer. On n’a pas le temps de tout faire aujourd’hui ». Pas découragés, les plongeurs prévoient de renouveler chaque année leur mission dépollution.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité