Course de côte du Mont-Dore : un duel automobile au sommet

Dans le massif du Sancy, la course de côte offre des sensations uniques à qui accepte de prendre des risques ... mesurés. / © Y. Fournier-Passard / France 3 Auvergne
Dans le massif du Sancy, la course de côte offre des sensations uniques à qui accepte de prendre des risques ... mesurés. / © Y. Fournier-Passard / France 3 Auvergne

Sur un circuit de cinq kilomètres au coeur du Sancy, dans le Puy-de-Dôme, entre Monneaux et le col de la Croix Saint-Robert, près de 200 pilotes se sont affrontés pour essayer de réaliser le meilleur temps sur un circuit exigeant, fait de 43 virages. 

Par Arthur Carpentier

Le Mont Dore a accueilli la reprise du championnat de France automobile de montagne avec la course de côte. 164 véhicules modernes se trouvaient sur la ligne de départ d'un circuit qui relie le village de Monneaux au col de la Croix Saint Robert : 5075 m de circuit au cœur du Sancy. Mais ce 12 août, un duel en particulier était attendu, celui entre, Sébastien Petit, 43 ans, le familier de l'étape, et Geoffrey Schatz, 27 ans, le challenger. Leur point commun : une Norma M20, et l'envie de gagner.

"C'est une course où physiquement il faut beaucoup se donner, il n'y a pas de répit, quasiment aucune ligne droite, avec tous les virages on est constamment en action, donc quand on arrive en haut … on est soulagé", s'amuse Sébastien Petit. Sur ce circuit à 43 virages, on n'atteint pas les maximales de championnat, même si le compteur atteint en moyenne 130 km/h.

Le Bourguignon Geoffrey Schatz sait de son côté qu'il sera difficile d'égaler son frère Nicolas qui a décroché 7 titres ici par le passé. "C'est un tracé qui est très très technique, avec énormément de virages qui se ressemblent beaucoup, donc en termes de reconnaissance il faut être très calé pour ne pas se tromper de repères, parce que tout va très vite avec ce genre de voitures", souligne Geoffrey Schatz.

Le jeune pilote reste pour autant un favori du championnat, même si Sébastien Petit a gagné 3 précieuses secondes d'avance ce dimanche. "Pour le championnat, ça me paraît très compliqué, concède-t-il toutefois, mais dans tous les cas ça restera une belle saison, on n'a pas le même matériel donc réussir à lui piquer quatre victoires, c'était déjà inespéré."

"Il va falloir gagner Champ Rose dans 15 jours pour s'approcher un peu plus encore du titre, se projette Sébastien Petit, mais si on gagne ici ce sera déjà un grand pas car il n'y aura plus qu'à obtenir une victoire sur les trois courses restantes, et ça nous permettra de souffler un peu, moi et mon équipe." Et en finissant en 2 minutes et 13 secondes, c'est non seulement la victoire qu'il décroche, mais aussi le record de France. Le suspens du championnat se prolonge donc encore quelques semaines. On saura le 16 septembre qui, du duel Geoffrey Schatz ou Sébastien Petit, sortira vainqueur.
 
Course de côte du Mont-Dore : un duel automobile au sommet
Sur un circuit de cinq kilomètres au coeur du Sancy, dans le Puy-de-Dôme, entre Monneaux et le col de la Croix Saint-Robert, près de 200 pilotes se sont affrontés pour essayer de réaliser le meilleur temps sur un circuit exigeant, fait de 43 virages.  - France 3 Auvergne - Y. Fournier-Passard, E. Taxil, A. Bertrand, A. Crétin

Sur le même sujet

Les + Lus