Elle sillonne les routes du Puy-de-Dôme dans son salon de coiffure itinérant

Publié le
Écrit par S.B avec Léa Breuil
Dans le Puy-de-Dôme, une coiffeuse sillonne 14 communes pour recevoir des clients dans son salon itinérant.
Dans le Puy-de-Dôme, une coiffeuse sillonne 14 communes pour recevoir des clients dans son salon itinérant. © L.Breuil/FTV

Une coupe de cheveux en bas de chez vous : dans le Puy-de-Dôme, c'est possible grâce à une coiffeuse itinérante. Depuis près d'un an, cette professionnelle de la coiffure parcourt une quinzaine de communes du département et la clientèle est au rendez-vous.

Dans 14 communes du Puy-de-Dôme, il est possible de se faire coiffer devant chez-soi, grâce aux services de Céline Porte, coiffeuse itinérante. Le 2 février, elle commence sa tournée dans la commune de Vichelle, le premier arrêt de la semaine. Cela fait un an qu'elle propose des coupes de cheveux dans les villages où il n'y a pas de coiffeur. C'est son besoin de bouger, de nouer des liens qui l'a poussée à se lancer. « On revient sur des choses plus humaines, ce n’est plus « à la chaîne », où on y va et on coupe, on coupe, on coupe… On a plus de proximité, de temps. Là, si j’ai envie de prendre une heure de plus avec ma cliente, personne ne m’en empêche », se réjouit Céline Porte.

Une clientèle conquise

De l'intimité tout en respectant les mesures sanitaires, des précautions importantes pour Céline Porte qui ne prend qu'un client à la fois. Cette démarche séduit et fidélise les habitants. « C’est très pratique : on l’appelle, on essaye de caler un rendez-vous qui nous va bien et voilà. Elle est super, elle m’a permis de changer de tête », explique Véronique Besse, une cliente habituelle. « On peut même venir en pantoufles ! C’est que du bonheur de venir chez le coiffeur », plaisante Etiennette Deltour, une autre habituée.

Un mode de vie atypique

Lorsqu'elle a terminé sa journée, la coiffeuse reprend la route et mène une vie de baroudeuse au volant d'un gros camion. Loin de l'impressionner, ce mode de vie la passionne. « Avoir 22 ans, être une femme et avoir un véhicule de 3,5 tonnes à conduire, c’est génial, j’adore ça. Je n’ai jamais eu peur, j’ai grandi dans un camion. Mon père était loueur de matériel, petite, après l’école, je sautais dans son camion et on allait livrer ensemble. Je n’ai pas eu peur de prendre le volant », affirme la jeune coiffeuse. Pour le moment, Céline Porte ne compte pas allonger sa tournée : pour elle, couvrir 14 communes est suffisant et lui prend tout son temps. Prochain arrêt : le village de de Nonnette et ses 6 clients.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.