• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Nuit de la chouette : savez-vous reconnaître les hululements de ces rapaces ?

Le hibou moyen duc est l'une des deux espèces que l'on peut observer dans la forêt de la Comté, dans le Puy-de-Dôme. / © Romain Riols/LPO
Le hibou moyen duc est l'une des deux espèces que l'on peut observer dans la forêt de la Comté, dans le Puy-de-Dôme. / © Romain Riols/LPO

La nuit de la chouette est un évènement qui se déroule tous les 2 ans pour mieux connaître les rapaces nocturmes. Mieux les comprendre pour mieux les protéger. Nous sommes partis en observation avec la LPO Auvergne en pleine nuit dans la forêt de la Comté dans le Puy de Dome.

Par C.F. avec M.M.

Il est 20h30 lorsque la balade commence : la nuit est noire, les étoiles brillantes et la lune pas encore sortie. Pour cette 13e nuit de la chouette, 4 groupes ont été formés à Sallèdes, dans le Puy-de-Dôme. Les visiteurs curieux sont bien là: une petite centaine a décidé de marcher de nuit dans la forêt de la Comté pour tenter d'observer, et surtout d'entendre, les rois de cet endroit : la chouette hulotte et le hibou moyen-duc.

Mais pour tenter de percevoir quelque chose, un guide est indispensable. Le nôtre s'appelle Mathieu. Dès le début, il nous précise qu'il serait mieux d'éteindre toutes nos lumières : "vos yeux s'habitueront". Pas autant que ceux de ces rapaces nocturnes, créés pour voir et chasser la nuit, mais nous tentons avec plus ou moins de succès de nous déplacer sans tomber sur les chemins forestiers.
 
13e nuit de la chouette dans la forêt de la Comté
 La nuit de la chouette est un évènement qui se déroule tous les 2 ans pour mieux connaître les rapaces nocturmes. Mieux les comprendre pour mieux les protéger. Nous sommes partis en observation avec la LPO Auvergne en pleine nuit dans la forêt de la Comté dans le Puy de Dome.  - Reportage : Marie Morin, Claude Fallas, Didier Robert


Le petit groupe est soudé, pas question de se perdre, et la balade est ponctuée de commentaires, d'anecdotes et d'expéreinces de Mathieu, notre spécialiste de la LPO. Comment reconnaître les chouettes des hiboux ? Ces derniers ont des aigrettes, des sortes d'oreilles (qui n'en sont pas) en plume sur la tête. Que mangent-ils ? Des rongeurs, entre autres, la tête la première, avant de régurgiter des pelotes de réjection, constituées de composants  non digérés (plumes, poils, os, restes d’insectes, coquilles, restes de végétaux...).

En tout en Auvergne, 9 espèces de rapaces nocturnes cohabitent  dans la forêt, en montagne mais aussi dans les villes et les villages. Cette nuit-là, notre groupe cherche des chouettes hulotte et des hiboux moyen-duc, les seuls à habiter dans cette forêt. Après 2 h de promenade sans rien voir ni entendre, le guide tente de les appeler, en effectuant une repasse : grâce à son téléphone, il lance le chant de la chouette hulotte, en espérant qu'un individu lui répondra.... Pas ce soir. Ce qui n'enlève rien à la magie d'une promenade de nuit dans la forêt, à écouter le monde qui nous entoure sans le voir. Une expérience que vous pouvez retenter chaque soir, dès que le soleil se couche.
 

Sur le même sujet

13e nuit de la chouette dans la forêt de la Comté

Les + Lus

Les + Partagés