A Pessat-Villeneuve, la situation des migrants sera bientôt étudiée par la préfecture

A Pessat-Villeneuve, où les migrants venus de Calais sont arrivés le soir du mardi 3 octobre, les salariés de l'association lyonnaise Forum-réfugié travaillent à leur recensement. Normalement, leurs dossiers devraient être traités dans le mois par les services de la préfecture. 

A Pessat-Villeneuve, les membres de l'association Forum-Réfugiés font le lien entre les migrants et les services de la préfecture
A Pessat-Villeneuve, les membres de l'association Forum-Réfugiés font le lien entre les migrants et les services de la préfecture
Depuis mardi soir, où les migrants sont arrivés au centre d'accueil et d'orientation de Pessat-Villeneuve, l'équipe de 13 salariés  de l'association Forum réfugiés travaille sans relâche au recensement de la situation administrative et sanitaire des 48 migrants. Les situations sont très variées, entre ceux qui ont déjà entamé une demande d’asile en France ou en Europe et ceux qui n’ont pas encore commencé les démarches.
 
Ali Armeth, qui a fui le soudan et la guerre  depuis 2013 avec l'espoir de rejoindre l'Angleterre a échoué dans l'enfer et la jungle de Calais. Quatre mois d'attente et de souffrances qui n'ont servi a rien. « Personne ne peut vivre là-bas, explique-t-il, ici j’ai trouvé le respect des humains. »
Quand on lui a proposé de venir à Pessat-Villeneuve pour prendre en compte sa demande d'asile, Ali Aemeth n'as pas hésité une seule seconde. En fin de semaine, le travail de recensement devrait être terminé.
durée de la vidéo: 01 min 43
La prise en charge des réfugiés à Pessat-Villeneuve ©France 3 Auvergne

Ensuite, les différentes demandes d'asile des migrants seront étudiées par les services de la préfecture, qui ont mis en place un guichet unique afin d'y répondre très rapidement, en moins d'un mois normalement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration migrants à calais
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter