• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : l’homme disparu en montagne retrouvé sain et sauf

C’est vers 21 heures, dimanche 27 janvier que le snowkiter disparu en montagne, au col des Supeyres, a été retrouvé sain et sauf. / © A. Albert / France 3 Auvergne
C’est vers 21 heures, dimanche 27 janvier que le snowkiter disparu en montagne, au col des Supeyres, a été retrouvé sain et sauf. / © A. Albert / France 3 Auvergne

Le snowkiter porté disparu dans la nuit du 26 au 27 janvier lors du championnat de France de snowkite, au col des Supeyres, dans le Puy-de-Dôme, a été retrouvé dimanche 27 janvier, sain et sauf. Il s'était réfugié dans une jasserie.
 

Par K.T.

C’est vers 21 heures, dimanche 27 janvier que le kite surfer disparu a été retrouvé sain et sauf.  L'homme originaire de la région parisienne et âgé de 49 ans a trouvé refuge dans une jasserie au col des Supeyres à Valcivières, dans le Puy-de-Dôme.
C'est grâce à son téléphone portable qu'il a été géolocalisé par les militaires du peloton de gendarmerie de montagne du Mont-Dore qui l'ont alors pris en charge rapidement. Malgré les conditions météorologiques hivernales, l’homme a réussi à lutter contre le froid, à l’abri dans ce refuge de montagne.En revanche, c'est dehors qu'il a passé la nuit de samedi à dimanche. Pour se protéger du froid, il a utilisé son aile : "La nuit commençait à tomber et je me suis dit que ce n’était pas bon du tout. J'ai décidé alors de m'abriter dans un sous-bois. J'ai alors creusé un trou au pied d'un arbre. Je suis allé couper quelques branches, j’ai mis une aile pour me protéger et une autre pour recouvrir l’abri. J'avais aussi une couverture de survie. J’ai gardé près de moi ma gourde, mes quelques abricots et raisins secs pour éviter qu’ils ne gèlent. Il devait être 18 heures, et j'ai du m'endormir un peu plus d’une heure", explique-t-il.

Malgré les conditions météorologiques hivernales, l’homme a réussi à lutter contre le froid, à l’abri dans ce refuge de montagne.
D’importants moyens avaient été mobilisés pour retrouver le snowkiter qui participait au championnat de France de snowkite.
 Une cinquantaine de gendarmes, parmi lesquels les militaires du PGM du Mont-Dore, et des pompiers du Puy-de-Dôme et de la Loire avaient participé aux recherches.

Sur le même sujet

Dimanche en Politique - La table de Vailhac

Les + Lus