• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : un incendie a ravagé les locaux d'une entreprise qui fabrique des bottes en caoutchouc

En début de soirée dimanche 25 août pour une raison encore inconnue un départ d'incendie s'est déclaré dans un entrepôt extérieur, de l'entreprise NetCo Safety au Breuil-sur-Couze (Puy-de-Dôme). L'entreprise produit et commercialise des bottes en caoutchouc. / © Y.Fournier-Passard/ France 3 Auvergne
En début de soirée dimanche 25 août pour une raison encore inconnue un départ d'incendie s'est déclaré dans un entrepôt extérieur, de l'entreprise NetCo Safety au Breuil-sur-Couze (Puy-de-Dôme). L'entreprise produit et commercialise des bottes en caoutchouc. / © Y.Fournier-Passard/ France 3 Auvergne

Le dimanche 25 août aux alentours de 20h un important incendie s'est déclaré dans un entrepot de stockage de l'entreprise NetCo Safety au Breuil-sur-Couze (Puy-de-Dôme). L'entreprise est spécialisée dans la fabrication de bottes en caoutchouc. Près de 60 sapeurs-pompiers étaient sur place. 
 

Par Mohamed Benmaazouz

Ce sont les habitants de la commune du Breuil-sur-Couze qui ont donné l'alerte. Dans le ciel une fumée noirâtre a fait son apparition au coucher du soleil. Ces fumées étaient accompagnées d'une odeur fort désagréable de plastique brûlé. À l'origine, un incendie qui s'est déclaré dans un entrepôt de stockage extérieur de l'entreprise NetCo Safety. L'entreprise est précisément située allée de Chavroche.Une dizaine de millier de bottes en caoutchouc, produits et commercialisés par l'entreprise sont partis en fumée cette nuit. Cette boîte en fabrique près de 2500 chaque jour.  Les flammes ont ensuite atteint une partie des locaux aux alentours de 23h. Près de 2000 m2 ont été ravagés dans ces lieux qui font au total 5000m2. 
 

Entre 50 à 60 sapeurs-pompiers du département du Puy-de-Dôme et du bassin issoirien ont été déployés. Parmi eux se trouvaient des équipes de la Roche-Blanche, Solignat, Sauxillanges, Ardes-sur-Couze, Cournon, et Clermont-Ferrand ou encore Saint Germain Lembron. Le feu a été circonscrit à 1h15. Aucun blessé n'est à déplorer même si quelques pompiers ont été incommodés par la fumée toxique qui jaillissait de cet entrepôt. Les hommes du feu ont toutefois réussi à sauver les bâtiments administratifs ainsi que le site de production.L'origine du départ de l'incendie est encore inconnue à ce jour. 

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : malgré le retour de la pluie, les cultures peinent à se remettre de la sécheresse

Les + Lus