Puy-de-Dôme : même sans neige, la moyenne montagne continue de séduire

La neige est quasiment absente des montagnes dans le Puy-de-Dôme. A Super Besse, malgré le bouleversement des saisons, les professionnels restent plutôt optimistes.
 

Malgré le manque de neige, la station de Super Besse, dans le Puy-de-Dôme, attire du monde.
Malgré le manque de neige, la station de Super Besse, dans le Puy-de-Dôme, attire du monde. © Maxime Van Oudendycke / France 3 Auvergne
Au pied des pistes de Super Besse, dans le Puy-de-Dôme, le marché immobilier se porte bien. Cet appartement de 45m2 est en vente pour 168 000 euros. Un bien dans la fourchette haute mais dans les prix du marché. Camille Deschamps, agent immobilier, explique : « Les clients recherchent quelque chose d’assez vaste. Ils ne se contentent plus du studio de 20 m2. Ils veulent un appartement avec minimum une chambre pour 6 couchages ».

Un lieu apprécié des touristes

La moyenne montagne, même sans neige, continue de séduire. Et ce n'est pas Daniel Dardé, venue en vacances en famille pour la semaine, qui dira le contraire. Ce touriste sarthois affirme : « C’est vraiment un coin magnifique du Puy-de-Dôme, en Auvergne. L’accueil des gens du coin est vraiment formidable. Ils sont souriants ». Il loue cet appartement 260 euros la semaine. La propriétaire l'a refait à neuf récemment pour rester attractive. Car la clientèle a quand même changé ses habitudes au fil des ans. Brigitte Laporte, loueuse de meublés, précise : « Les gens prenaient d’office une semaine. Maintenant, pour le mois de janvier, il y a des gens qui vont nous demander 3 jours en milieu de semaine, 2 jours le week-end. On va avoir 4-5 clients pour faire 15 jours par exemple ».

Des professionnels confiants

Pas d'inquiétude, ses locations affichent un taux de remplissage de 75% dans les prochaines semaines. Il suffit de chercher une table à midi dans un restaurant pour s'apercevoir que la foule n'a pas déserté le secteur. François Verny, restaurateur, précise : « Avec nos volcans, ce classement UNESCO, ce patrimoine avec le village de Besse qui est extraordinaire, il y a quand même un produit phare. C’est obligé que l’on ait encore du monde ». Le manque de neige ne semble donc pas noircir le tableau pour les professionnels de la montagne. Jacques Perron, élu municipal et commerçant, conclut : « L’année dernière à la même époque, on avait beaucoup de neige à Super Besse. La saison se déroulait de manière normale. L’année prochaine sera sans doute une année meilleure. Faisons un peu le dos rond cette année et vivons cette année comme elle doit être vécue, avec les difficultés que l’on rencontre ».
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stations de ski économie tourisme