Puy-de-Dôme : la vierge de Monton se refait une beauté

On l'a tous vue en passant sur l'A75, la vierge de Monton, dans le Puy-de-Dôme, surplombant la vallée de son blanc éclatant. Depuis début septembre, elle se refait une beauté grâce à l'association des amis de Monton. Cette statue appartient aux habitants du village depuis sa création.
 

Depuis début septembre, les habitants de Monton redonnent une seconde jeunesse à la vierge de la commune.
Depuis début septembre, les habitants de Monton redonnent une seconde jeunesse à la vierge de la commune. © Claude Fallas / FTV
Cela fait 12 jours que François passe sa vie en l'air aux côtés de la vierge de Monton, dans le Puy-de-Dôme. Au menu de ses journées, nettoyage au karcher, émoussage, rejointoyage et enfin chaulage de la statue et de son socle. Un emploi du temps copieux pour que la vierge retrouve sa santé et son blanc immaculé, mais qui ne s'est pas fait sans quelques obstacles. François Carry, artisan indépendant, explique : « Les plus grosses difficultés sont toujours en hauteur. Hier par exemple, j’ai terminé la deuxième couche de la couronne. Et en terminant, il y a eu du vent, j’ai été obligé de m’accrocher à la couronne pour éviter que la cabine ne bouge trop ».

Inaugurée en 1869

Sa couronne culmine à 21 mètres de hauteur depuis 1869, date de son inauguration. Car, malgré cette nouvelle jeunesse, la vierge de Monton a été bâtie il y plus de 150 ans, par les habitants du village eux-mêmes, lorsque des missionnaires sont passés chez eux. Odile Michaux, présidente des Amis de Notre-Dame-de-Monton, raconte : « Ces pères capucins étaient venus pour mettre la religion en place, qui avait bien été bousculée pendant la révolution de 1789. Ils ont incité les habitants du village à ériger cette statue eux-mêmes ».

La pierre blanche de Beaucaire

Pendant 6 ans, les habitants du village l'ont imaginée, puis payée et construite, en pierre blanche de Beaucaire, utilisée aussi pour les arènes de Nîmes ou le Pont du Gard. Mais un an après son inauguration, la guerre éclate. Odile Michaux ajoute : « Ces jeunes qui l’ont construite sont partis à la guerre en 1870. Ils sont tous revenus de la guerre. Ils ont écrit sur un ex-voto qui est à l’intérieur de la chapelle : nous vous avons tous invoquée et vous nous avez tous sauvés ». Une histoire de reconnaissance mutuelle qui traverse les générations. Car l'avenir de la vierge est lui aussi entre les mains des habitants de Monton, qui l'ont construite puis restaurée à travers les siècles, afin qu'elle veille encore, immaculée, sur leur village.
durée de la vidéo: 01 min 50
Puy-de-Dôme : la vierge de Monton se refait une beauté ©France 3 Auvergne

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture religion société