• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Débrayage chez MSD Chibret à Riom (63)

L'annonce de la cession du centre de recherche est une (mauvaise) surprise pour les salariés de MSD. / © France 3 Auvergne
L'annonce de la cession du centre de recherche est une (mauvaise) surprise pour les salariés de MSD. / © France 3 Auvergne

Le laboratoire MSD Chibret veut céder son pôle de recherche à un repreneur, encore inconnu à ce jour. Une centaine de salariés sont abasourdis par cette annonce, faite mercredi en comité d'entreprise extraordinaire. Les salariés ont débrayé jeudi matin.

Par Céline Pauilhac, Fabien Gandilhon

Les salariés de MSD Chibret à Riom (Puy-de-Dôme) ont appris mercredi que le centre de recherche du site était en train d'être vendu à un sous-traitant spécialisé dans le domaine des essais médicamenteux. Les discussions seraient déjà très avancées et la procédure de cession pourrait débuter dès le premier trimestre 2016. Jeudi matin, une partie du personnel a débrayé pour témoigner de son incompréhension. "C'est vraiment un coup de massue" pour les salariés, estime Stéphane Ferri-Pisani. Selon le délégué syndical CFDT, "il y a peu de temps, on leur a expliqué que c'était un centre d'excellence, et là aujourd'hui on les vend, et on les vend comme des meubles. C'est un package... c'est-à-dire que les équipements, le terrain, le bâtiment seraient totalement transférés à un repreneur".

110 des 580 salariés riomois seraient ainsi cédés. Selon la direction de MSD Chibret, le repreneur est un acteur international sérieux qui garantit la reprise de tout le personnel et le maintien de toutes les activités sur le site de Riom. Mais les syndicats restent sceptiques. "Nos inquiétudes sont de deux ordres : d'une part pour le personnel de la recherche qui ne connaît pas le projet du repreneur (...)  et il y a les salariés des autres secteurs production, service, support qui sont salariés d'autres secteurs aussi en débrayage ce matin, en grève, qui eux s'inquiètent pour l'avenir du site en général", explique Claude Dagois, délégué syndical  FO.

Les laboratoires MSD-Chibret avaient déjà annoncé en avril la cession de son usine de La Vallée (Haute-Loire) au groupe ardéchois Fareva. A terme, les syndicats craignent que cette vente signe le début d'un démantèlement progressif du site riomois. Ils vont à présent consulter les salariés pour décider de la suite de leur mobilisation.

Débrayage chez MSD Chibret à Riom (63)
Reportage : Fabien Gandilhon, Eric Taxil. Intervenants : Stéphane FERRI-PISANI (Délégué syndical CFDT), Claude DAGOIS (Délégué syndical FO)

 

Sur le même sujet

Valence (Drôme) : une explosion dans un appartement fait un mort et un blessé léger

Les + Lus