• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Deux Auvergnats lancent leur distributeur automatique de granulés de bois

Un distributeur automatique de granulés de bois
Après les distributeurs de boisson et de confiserie, voici les distributeurs automatiques de granulés pour les poêles à bois. L'idée émane de deux auvergnats. Ils viennent d'implanter leur premier exemplaire dans l'agglomération clermontoise.  - Reportage : Christian DARNEUVILLE et Jean JAZEIX. Montage : Gilles MALFRAY

Après les distributeurs de boisson et de confiserie, voici les distributeurs automatiques de granulés pour les poêles à bois. L'idée émane de deux Auvergnats. Ils viennent d'implanter leur premier exemplaire dans l'agglomération clermontoise.

Par France 3 Auvergne

Sur le parking d'un centre commercial à Riom (63), un nouveau distributeur a fait son apparition il y a quelques semaines. Entre les automates de la station-service et le distributeur de bouteilles de gaz, les clients peuvent à présent acheter leur dose de granulés de bois pour le chauffage ou la litière pour chat.
Sur l'écran, on peut acheter une ou plusieurs doses de 15 litres ainsi que des sacs réutilisables.

Florent Demonet, directeur Général de "Allier Bois Energie" est à l'origine de ce projet : "on a vu monter en puissance les grandes surfaces avec des offres promotionnelles agressives et on s'est demandé comment nous, petits producteurs, on pouvait être visibles et comment on pouvait se démarquer dans ce marché qui est en train d'évoluer. On s'est dit que le distributeur automatique était une solution puisqu'on va offrir au consommateur la liberté d'approvisionnement et la liberté de gérer son budget."

Une marchine et un contenu en partie locaux

Mis à part le container, tout est fabriqué localement : la monétique vient de Romagnat, le doseur de Vichy et les sacs de Clermont-Ferrand. Une partie du bois qui sert à fabriquer les granulés (autour de 10 %) est acheté auprès de producteurs locaux qui exploitent 2000 hectares au nord-ouest de Moulins, dans l'Allier. Pour les propriétaires de forêt, le marché du poêle à granulés, en pleine expansion, représente un nouveau débouché.

Auparavant, leurs chênes étaient souvent destinés à la fabrication de meubles, de menuiseries ou transformés en bûches pour les cheminées. Or, ces marchés  se réduisent année après année. "Les gens ont tous abandonné puisque ça coûte cher d'entretenir un massif tel qu'on doit le faire. Donc aujourd'hui, avoir des fabricants de pellets ou de plaquettes, c'est une chance" constate Hubert Ferron, producteur de bois.

"Le but, c'est de limiter les coûts et les temps de transport"

L'aventure de ces distributeurs automatiques de granulés, c'est aussi l'histoire de deux amis issus l'un et l'autre de la filière bois. Ils ont décidé de créer leur société sur l'ancienne base aérienne de Varennes-sur-Allier où les pellets seront fabriqués dès l'année prochaine.

"Aujourd'hui, le but c'est de limiter les coûts et les temps de transport" explique Florent Demonet, directeur Général de "Allier Bois Energie". "Pour nous, c'est un sens économique et écologique. Il nous semble que c'est l'ADN d'une énergie renouvelable qu'elle soit produite en locale, dans un rayon le plus court possible".

Un deuxième distributeur va être installé au sud de Clermont-Ferrand dans les semaines à venir et deux autres dans l'Allier avant la fin de l'année.

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus