Puy-de-Dôme : les Brayauds, une école des musiques et danses traditionnelles

Au fil des décennies, Les Brayauds sont devenus une référence en matière de musiques et de danses traditionnelles du Puy-de-Dôme. 30 000 élèves du département ont ainsi pu se familiariser avec cette culture locale grçace à l’école des Brayauds. / © V. Riffard / France 3 Auvergne
Au fil des décennies, Les Brayauds sont devenus une référence en matière de musiques et de danses traditionnelles du Puy-de-Dôme. 30 000 élèves du département ont ainsi pu se familiariser avec cette culture locale grçace à l’école des Brayauds. / © V. Riffard / France 3 Auvergne

Au fil des décennies, Les Brayauds sont devenus une référence en matière de musiques et de danses traditionnelles du Puy-de-Dôme.  30 000 élèves du département ont ainsi pu se familiariser avec cette culture locale grâce à l’école des Brayauds, à Saint-Bonnet-près-Riom.

Par Valérie Riffard

C'est une école sans pupitres, ni solfège... Ici, c'est en jouant qu'on apprend la musique. Cette école de musique, c'est celle des Brayauds, créée en 1980 par l'association d'éducation populaire du même nom. Sa philopophie : permettre à tous de développer ses capacités tout en apprenant à vivre ensemble. Elève aux Brayauds quand il était enfant, Raphael en est aujourd'hui le président. « On a envie de continuer à développer ce qu’on nous a légué », insiste-t-il.

Ici, à Saint-Bonnet-près-Riom, dans le Puy-de-Dôme, depuis toujours, toutes les générations se côtoient. Arrivé aux Brayauds il y a 22 ans, René, d’origine ouvrière, n'a jamais pu s'en éloigner. « Ici j’ai découvert l’éducation populaire. Cela a bouleversé ma vie parce que j’ai découvert un brassage permanent. La musique sert de médiateur », explique René Chaize.

Former, transmettre... Une vocation que l'école des Brayauds ne réserve pas qu'à ses élèves. Devenu centre départemental des musiques et danses traditionnelles du Puy-de-Dôme, elle multiplie les projets en milieu scolaire.

Avec Oral orchestra, le dernier en date, elle offre aux cours moyen de l'école de Marsat l'opportunité d'apprendre à jouer d'un instrument pendant deux ans, instrument prêté à chaque élève par l'association.

De génération en génération



A l'école de Marsat, l'apprentissage d'un instrument est donc au programme au même titre que les maths ou le français. 

Si ce projet  existe, c'est grâce au soutien financier de la commune et des Fondations Carraso et Riom Terre d'Auvergne.
Mais pour faire fonctionner leur école, les Brayauds comptent d'abord sur eux-mêmes. Ils s'autofinancent à 90%, et pour le reste, si l'Etat et surtout le Département mettent toujours la main au portefeuille, la Communauté de communes s'est désengagée en 2016... avant de finalement revenir sur sa décision.
Fondamental, l'enseignement de la musique traditionnelle n'est pas la seule mission des Brayauds, qui en assure aussi  le collectage.

Et grâce à tout ce travail, cette culture se transmet de génération en génération.
Et si aujourd’hui les jeunes élèves apprennent à jouer ensemble, c'est aussi pour animer les bals des Brayauds qui assurent une grande partie du financement de l'association. Car ici, tout le monde s'implique pour en assurer l'avenir.

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus