Vitesse, alcoolémie, stupéfiants : dans le Puy-de-Dôme, contrôles renforcés le week-end du 18 et 19 mai

Pas moins de 22 points de contrôle seront mis en place dans le Puy-de-Dôme les 18 et 19 mai. / © FRED TANNEAU / AFP
Pas moins de 22 points de contrôle seront mis en place dans le Puy-de-Dôme les 18 et 19 mai. / © FRED TANNEAU / AFP

Le week-end du 18 au 19 mai, dans le Puy-de-Dôme, les forces de sécurité vont multiplier les contrôles routiers pendant 24 heures. Les contrôles seront de différentes natures : vitesse, alcoolémie, stupéfiants, vérification des équipements. Ils couvriront 25 communes du département. 
 

Par Catherine Lopes

Si vous prenez la route ce week-end dans le Puy-de-Dôme, vous risquez de subir un contrôle de la part des forces de l’ordre. En effet, le week-end du 18 au 19 mai, la Préfecture du Puy-de-Dôme lance l’opération « 24h pour la sécurité routière ». Ainsi, cette opération, conduite par les forces de sécurité, consiste à mettre en œuvre des contrôles routiers en continu pendant 24h. Pas moins de 22 points de contrôle seront mis en place entre le samedi 18 mai 8h00 et le dimanche 19 mai 8h00 par les équipes de la police nationale, les brigades de gendarmerie et l’escadron départemental de sécurité routière. Les contrôles seront de différentes natures : vitesse, alcoolémie, stupéfiants, vérification des équipements. Ils couvriront 25 communes du département. 

17 victimes depuis le début de l'année

Si cette opération est menée, c’est parce que la Préfète du Puy-de-Dôme, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc estime que « le Puy-de-Dôme a payé, depuis le début de l’année 2019, un trop lourd tribut à l’insécurité routière ». Ainsi, un communiqué de la Préfecture indique : « Tous les chiffres sont à la hausse : on déplore 17 victimes, contre 11 l’année passée à la même époque, mais aussi une augmentation de 14% du nombre d’accidents (84 depuis janvier 2019) et une hausse de 20% du nombre des blessés (115 depuis le début de l’année). Les principales causes des accidents restent les mêmes : la vitesse dans la moitié des cas et la consommation excessive d’alcool dans 40% des accidents mortels ».

Sur le même sujet

Lyon : plongez dans l'oeuvre de Picasso!

Les + Lus