Quelles mesures de sécurité pour les dameuses après l'accident mortel de Haute-Savoie ?

La question de la sécurité sur les pistes se pose à nouveau après l'accident mortel qui a endeuillé ce mercredi 6 décembre 2017 la station de Praz de Lys -Sommand en Haute-Savoie. Une skieuse a été écrasée par une dameuse.

Par Yann Gonon

Comment éviter que le drame survenu hier, mercredi 6 décembre, ne se reproduise cet hiver ? Une skieuse a été écrasée par une dameuse alors qu'elle évoluait en ski de fond au Praz de Lys - Sommand en Haute-Savoie et que le domaine était fermé.

L'enfin était équipé d'un gyrophare et d'un avertisseur de recul. En effet, dans les stations de sports d'hiver, les règles d'utilisation de ces engins sont très strictes.

À deux jours de l'ouverture de la station, les dameuses sont en action aux Saisies, en Savoie. Damien Marin-Pache conduit ce genre d'engins depuis 9 ans et il a toujours peur de l'accident : "Comme pour tout véhicule, on a toujours des angles morts" explique t-il. "Quand la fraise est relevée, on ne voit pas toujours ce qu'il y a derrière".

Dans la station, suite à des arrêtés municipaux, les machines ne doivent jamais fonctionner lorsque les pistes sont ouvertes, sauf cas exceptionnel après de grosses chutes de neige. Et dans ce cas précis les dameuses sont toujours suivies par des pisteurs en scooter pour éviter les accidents.

Les règles de sécurité à observer sur les pistes
Intervenants : Michel Frison-Roche, directeur des remontées mécaniques à la station des Saisies; Damien Marin-Pache, dameur à la station des Saisies. Equipe : Aurore Trespeux, Frédéric Pasquette


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Quelques petits flocons à Val d’Isère

Près de chez vous

Les + Lus