• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ras-le-bol des feux tricolores à Saint-Egrève, en Isère

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Tout au long de ligne E du tramway, celle qui part de Grenoble jusqu'à Saint-Egrève, il n'y a pas moins de 33 feux tricolores. Beaucoup trop selon les riverains qui ont lancé une pétition pour une meilleure régulation du trafic.

Par Anne Hédiard

Le long de la route qui mène de Saint-Egrève à Grenoble, en passant par Le Fontanil et Saint-Martin-le-Vinoux, les riverains ont dénombré 33 feux tricolores. Des feux qui ne sont pas synchronisés et qui obligent les automobilistes a s'arrêter constamment.

Certains riverains s'exaspèrent. Deux d'entre eux ont décidé de lancer une pétition "Ras les feux" pour éviter les arrêts systématiques et les actes d'incivilité qui augmentent. De plus en plus d'automobilistes perdraient patience et ne s'arrêteraient plus aux feux rouges.

De son côté, la mairie de Saint-Egrève minimise. Elle n'aurait pas constaté de problème significatif de circulation.

La pétition a déjà reccueilli plus d'un millier de signatures.

Reportage Aurore Trespeux, Marie Michellier et Eric Achard

Petition feux tricolore
Intervenants : Jean-Paul Misslin Habitant de Saint-Egrève à l'initiative de la pétition ; Benjamin Coiffard Conseiller municipal délégué aux travaux à Saint-Egrève

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus