• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Recensement : le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire gagnent des habitants

Le nombre d’habitants en Auvergne a augmenté au 1er janvier 2016. C’est le résultat du recensement réalisé par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publié le jeudi 27 décembre. / © MaxPPP / Dylan MEIFFRET
Le nombre d’habitants en Auvergne a augmenté au 1er janvier 2016. C’est le résultat du recensement réalisé par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publié le jeudi 27 décembre. / © MaxPPP / Dylan MEIFFRET

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié jeudi 27 décembre le recensement de la population au 1er janvier 2016. Alors que le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire gagnent des habitants, le Cantal et l’Allier perdent de leur population.

Par Aurélie Albert

Le nombre d’habitants en Auvergne a augmenté au 1er janvier 2016. C’est le résultat du recensement réalisé par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publié le jeudi 27 décembre.

C’est dans le Puy-de-Dôme que le nombre d’habitants a le plus augmenté. En 2016, le département compte 650 700 habitants. Entre 2015 et 2016, le Puy-de-Dôme a gagné 15 231 habitants.
La Haute-Loire aussi a gagné des habitants : 2 432 entre 2011 et 2016.
L’Allier, lui, a perdu de sa population. Depuis 2011, le département a perdu 3 345 habitants  
Et le Cantal a perdu 1 608 habitants entre 2011 et 2016.

Dans ces deux derniers départements, le déclin se poursuit. Un déclin qui est essentiellement à un déficit naturel lié au vieillissement de leur population. Le solde migratoire ne parvient pas à compenser ce déficit naturel. Même si selon l’INSEE la situation se redresse dans le Cantal par rapport à la période 2006-2011, mais le déficit se creuse dans l’Allier.

Côté villes, entre 2011 et 2016, Clermont-Ferrand a gagné en habitants (+ 1 729), Moulins aussi très légèrement (+ 519), Le Puy-en-Velay (+ 578), alors qu’Aurillac perd de sa population (+ 1384).

Un recensement qui donne les populations officielles pour l’année 2019. Un nouveau recensement est prévu, pour la prochaine période, dans quelques jours. La région Auvergne-Rhône-Alpes reste la deuxième région la plus peuplée de France après l'Ile-de-France. 
 

Interview de Raphaël Chovin - maître-chien PGHM

Les + Lus