Réouverture temporaire des gorges de la Bourne en Isère

En Isère, dans le Vercors, c'est aujourd'hui que les travaux saisonniers de sécurisation de la route se terminent, du moins pour la période estivale à venir. La route D531 qui mène au petit village de la Balme-de-Rencurel vient d'être à nouveau ouverte. Mais les travaux sont loin d'être terminés. 

Depuis le 17 mars, le Conseil Général a entrepris les travaux entre la Goule noire et La Balme de Rencurel. Plusieurs ouvriers purgent, forent et installent des pare-blocs, aux abords de la route départementale 531 entre Villard de Lans et Choranche.

L'objectif est de sécuriser deux portions de la route au niveau du pont de Goule Noire et du tunnel d'Arbois avec des opérations de purges de falaise, de pose de grillade et d'écrans pare-blocs. 

La route qui mène à La Balme-de-Rencurel est donc à nouveau ouverte dans les deux sens. En revanche, au niveau du tunnel d'Arbois, la circulation se fera en alternance jusqu'au 13 juin. Ensuite, les travaux reprendront le 1er septembre.

Depuis l'automne 2008, le Conseil général a entrepris un grand chantier sur cette route départementale 531 pour sécuriser les 22 kilomètres de route des gorges de la Bourne qui relient Villard-de-Lans à Pont-en-Royans.

Ces travaux consistent pour l'essentiel à purger la falaise puis à mettre en place des écrans pare-blocs pour protéger la route des éboulements de rochers et des glissements de terrain. 

Reportage d'Elsa Cadier, Jean-Pierre Rivet et François Hubaud

Intervenants: Laurent Martel, chef de chantier; Valentin Le Bidan, responsable du pôle risques naturels Conseil Général

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité