• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

146 cas de rougeole en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de l'année

En Auvergne-Rhône-Alpes seuls 81,3% des enfants de 2 ans ont reçu les 2 doses recommandées, avec de fortes disparités entre les départements. / © France 3
En Auvergne-Rhône-Alpes seuls 81,3% des enfants de 2 ans ont reçu les 2 doses recommandées, avec de fortes disparités entre les départements. / © France 3

L'Agence Régionale de Santé lance un appel à la vaccination face à la montée du nombre de cas de rougeole en Auvergne-Rhône-Alpes. 
146 cas ont été déclarés depuis janvier 2019 contre 29 l'an dernier à la même période. 

Par Alexandra Marie

L'Agence Régionale de Santé lance un appel pour encourager les habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes à se vacciner contre la rougeole. 
Dans la région seulement 81,3% des enfants de 2 ans ont reçu les 2 doses recommandées or pour éviter la circulation du virus de la maladie, 95% de la population doit avoir reçu 2 doses de vaccin. 

Un malade peut contaminer jusqu’à vingt personnes

La rougeole peut se transmettre très rapidement par l'air à toute personne non vaccinée. Une personne porteuse de la maladie peut la transmettre jusqu'à cinq jours après les premiers symptômes et peut contaminer jusqu'à 20 personnes. 

Perçue à tort comme bénigne, cette maladie peut provoquer des atteintes neurologiques et respiratoires irréversibles. 


Et si vous ne savez plus où vous en êtes? 

Sachez que le vaccin est recommandé depuis les années 80 et que la vaccination n'est efficace qu'avec deux doses. 
A tout moment vous pouvez vous rapprocher de votre médecin même si vous n'avez plus de carnet de vaccination. 
"Aujourd'hui on fait un rattrapage de vaccination pour les personnes nées avant les années 80" explique Béatrice Van Oost, directrice des centres examens de santé CPAM du Rhône. "Maintenant on fait un rattrapage de vaccination car tous les ans des personnes sont hospitalisées pour des complications graves. La vaccination les protège mais protège aussi leurs proches."
Béatrice Van Oost Directrice des centres examens de santé CPAM du Rhône

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Simone l'élue

Les + Lus