A Lyon, les démineurs ont désamorcé une bombe de la 2e guerre mondiale, le quartier de Vaise était évacué par précaution

Le quartier de Vaise à Lyon était entièrement bouclé ce dimanche 07 mars au matin, le temps de désamorcer une bombe de 250 kilos datant de la seconde guerre mondiale, découverte par hasard lors d'un chantier de construction. L'engin a été sécurisé par les démineurs.

A Lyon dans le quartier de Vaise, l'engin de 250 kilos a été enterré, puis déterré et mis en sécurité par les démineurs dimanche 07 mars.
A Lyon dans le quartier de Vaise, l'engin de 250 kilos a été enterré, puis déterré et mis en sécurité par les démineurs dimanche 07 mars. © S. Cozzolino / FTV

Les habitants d'un quartier de Vaise à Lyon avaient jusqu'à 08h30 du matin pour évacuer la zone et un large périmètre de sécurité, dimanche 07 mars.

La bombe de la seconde guerre mondiale a été trouvée, sur un chantier de construction d'une résidence étudiante, rue de la Claire dans le 9e arrondissement lyonnais. 4.500 habitants étaient concernés.

"C'est comme un verre de cristal"

"Le déminage se passe en extrayant le mécanisme qui permet à la munition d'exploser" nous explique le responsable du centre de déminage de Lyon. "L'opération du jour consiste à extraire ce mécanisme. Une fois qu'il sera extrait, on pourra déplacer la bombe pour aller la détruire sur un terrain adapté, dans l'est de la France. Tant qu'on ne la touche pas, elle n'est pas dangereuse. C'est comme un verre de cristal: si on n'y touche pas, il ne casse pas. Là c'est un peu pareil. La bombe peut rester enterrer, si on ne la touche pas, il ne se passera rien. Mais si on la déplace elle est susceptible d'exploser. C'est pour cela qu'on la désamroce avant le transport."

Le désamorçage d'une bombe de 250 kg par les démineurs de Lyon. Reportage de Sylvie Cozzolino, Joséphine Kloecknet et Alain Gavin / FTV

150 kilos de charge explosive

Selon les historiens locaux, la bombe daterait du bombardement du 26 mai 1944, lors d'un bombardement américain alors que la ville était occupée. L'obus, lui, pesait près de 250 kilos dont 150 de charge explosive. Concrètement, si l'engin devait exploser, il aurait pu causer des dommages considérables sur tous les immeubles aux alentours.

Pour la Préfecture, "l'engin ne présente plus de danger mais l’opération nécessite la mise en place d’un périmètre de sécurité et l’évacuation de plusieurs milliers de personnes pour l’intervention des services de déminage." La Ville de Lyon avait mis à disposition 5 lieux d’accueil temporaires avec une prise en charge individualisée selon les besoins.

Les démineurs sont intervenus vers 11 heures pour dégager l'engin qui avait été mis en sécurité, le désamorcer puis l'enlever. Il sera détruit sur un terrain spécifique de l'est de la France.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire insolite