Affaire conclue : une réédition des baskets de Michael J.Fox dans "Retour vers le futur" estimée à 8000 euros lors d'une vente aux enchères à Lyon

Publié le
Écrit par Yannick Kusy (@yannkusy)
Même s'il s'agit d'une ré-édition, la paire de basket Nike portée par Michael J.Fox dans "Retour vers le futur" fait toujours rêver. Cette version mise aux enchères à Lyon a été estimée à 25 000 euros.
Même s'il s'agit d'une ré-édition, la paire de basket Nike portée par Michael J.Fox dans "Retour vers le futur" fait toujours rêver. Cette version mise aux enchères à Lyon a été estimée à 25 000 euros. © Faustine Magnetto

Elles ont fait rêver les adolescents dans les années 80. Les fameuses baskets "Nike", capables de se lacer automatiquement, que porte l'acteur Michael J.Fox dans le deuxième volet de "Retour vers le futur", existent réellement. On peut même en voir une paire à Lyon, au Musée de la miniature. Une ré-édition datant de 2011 est estimée entre 6000 et 8000 euros lors d'une vente aux enchères ce jour.

Seriez-vous prêt à dépenser au minimum 6000 euros pour une paire de basket ? La question se pose sérieusement ce jeudi 4 novembre à l’occasion d’une vente aux enchères à Lyon, organisée par Artenchères, dans le 8ème arrondissement.

C'est l'estimation annoncée pour la pièce « maitresse » de cette vente, axée sur l’art urbain. Il s'agit plus précisément d'une ré-édition, datant de 2011, de la fameuse paire de Nike « Air Mag Back to the future », que découvre le personnage joué par Michael J Fox dans le deuxième volet de la saga cinématographique « Retour vers le futur », datant de 1989.  

Dans une scène de quelques secondes, le personnage Marty Mc Fly, qui doit effectuer un « voyage » dans le temps pour se rendre en 2015, enfile cette paire de baskets futuriste pour l’époque. Sa particularité : les chaussures sont équipées d’un éclairage et surtout… elles se lacent toutes seules ! 

Depuis cette scène mythique, les amateurs de baskets ont souvent rêvé d’acquérir ce fameux modèle. Mais en réalité, on en connait aujourd’hui seulement... deux.

Une paire complète, ayant participé au tournage, a été rachetée en 2019 par Dan Ohlman, propriétaire du Musée de la miniature de Lyon pour plus de 10 000 euros à un collectionneur américain. Elle ferait partie d’un lot de 89 paires vendues par Nike au prix de 29 977 euros la paire. Le public peut la voir exposée au musée. « Elle fonctionne toujours, car elle a été réparée. Elle se lace toute seule, comme lors du tournage. C’est une pièce authentique et certifiée » nous a confirmé la direction du musée.

Datant également du tournage, et surtout portée par l’acteur en 1989, une chaussure gauche abimée a été rachetée en 2018 par un autre collectionneur. Ce dernier n’aurait pas hésité à débourser 92 100 dollars (environ 78 000 euros) lors d’une vente sur Ebay. Le lot acheté comprenait cette chaussure -trop usée pour être portée aujourd’hui- accompagnée d’un petit sac contenant… de morceaux tombés de la chaussure abimée par le temps.

Une ré-édition estimée à 25 000 euros neuve

Rien à voir, à priori, avec la paire proposée ce 4 novembre 2021 aux enchères à Lyon. En 2011, 1500 exemplaires avaient été ré-édités par la marque à la virgule, afin d’être vendues sur Ebay. La vente est alors réalisée au profit de la Fondation de Michael J Fox, qui lutte contre la maladie de Parkinson. Cette dernière récupèrera pas moins de 10 millions de dollars.

Particularité de cette ré-édition : les chaussures ne sont pas capables de se lacer automatiquement. C’est donc un exemplaire de ce modèle, estimé par un exeprt entre 6000 et 8000 euros, qui est proposé aux enchères à Lyon. Neuves et toujours dans leur boite d'origine, sa valeur atteindrait même... 25 000 euros.  

Retour du laçage automatique... en 2015

Pour l’histoire, il faut savoir que le 21 octobre 2015, pour marquer symboliquement la date à laquelle le personnage Marty Mc Fly s’était rendu lors du film de 1989, la marque Nike a de nouveau édité une centaine d’exemplaires de ce modèle très convoité. Et, cette fois, il comprenait le laçage automatique. Cette vente a, de nouveau, permis de financer la lutte contre la maladie.  

Enfin, en mai 2019, est à nouveau proposée à la vente une ultime ré-édition sous le nom de « Wolf Gray ». Cette fois, le progrès technique a dépassé l’imagination des scénaristes des années 80. Vendues 350 euros, ce modèle se lace automatiquement… à l’aide de son smartphone. C'est vraiment le futur.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.