Affaire Preynat : La justice refuse de reporter la sortie du film “Grâce à Dieu”

© DR
© DR

Saisi en référé, le tribunal de Paris rejette la demande du Père Preynat de reporter la sortie du film "Grace à Dieu". Il estime que le prêtre bénéficie toujours de la présomption d'innocence puisque le film est accompagné d'un avertissement en ce sens. Le film sortira en salle mercredi .        

Par Ph. Bette avec AFP et

Le film "Grâce à Dieu" réalisé par Francois Ozon à Lyon  sortira bien en salle mercredi. Le juge des référés a tranché. Il estime qu'il n'est pas porté atteinte à la présomption d'innocence du père Preynat puisque le film est accompagné d'un avertissement qui stipule que sa culpabilité n'est pas établie.

La défense du père Preynat, prêtre lyonnais mis en examen pour agressions sexuelles et non jugé encore, avait assigné en référé François Ozon pour obtenir un report de la sortie de son film, primé samedi soir du Grand prix du jury à la Berlinale.

"La décision très bien motivée reconnaît que le film -- avec les avertissements qui l'accompagnent-- ne justifient pas les mesures demandées qui menaçaient sa sortie. Nous nous en réjouissons", a indiqué à l'AFP Me Paul-Albert Iweins, l'un des deux avocats du producteur et du distributeur du film.

Me Mercinier, avocat du prère Preynat, dit "regretter amèrement"cette décision de justice. "Présenter durant deux heures comme coupable un homme qui n'a pas encore été jugé comme tel constitue bien, selon lui, une atteinte à la présomption d'innoncence, que ne saurait évidemment pas faire disparaitre le fait d'écrire ensuite le contraire durant deux secondes.". Il interpelle l'opinion publique : "Que chacun s'interroge. Que penser de cette décision si elle était demain appliquée pour des faits d'une autre nature ?".
 
L'avocat lyonnais du père Preynat a indiqué qu'il allait faire appel de cette décision. Un appel non suspensif.        

Sur le même sujet

Lutte contre le Cancer du sein

Les + Lus