• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Auvergne-Rhône-Alpes : Hommage des policiers après la profanation des Champs-Elysées

Les policiers ont observé une minute de silence mercredi midi devant les principaux commissariats de la région après la profanation d'une plaque commémorative sur les Champs Elysées samedi dernier. Ils ont notamment manifesté en silence à Villeurbanne et Moulins

Par Philippe Bette

Un moment de recueillement. Les policiers ont observé une minute de silence, mercredi midi, devant les principaux commissariats de la région en mémoire de Xavier Jugelé. La plaque commémorant le sacrifice de ce policier, victime d'une attaque djihadiste le 20 avril 2017,  a été dégradée lors de la dernière manifestation organisée samedi dernier sur les Champs Elysées à Paris.   
    
Le syndicat Alliance a pour sa part exprimé son indignation en appelant à manifester pour "dénoncer cet acte ignoble." A Villeurbanne, une quinzaine de policiers ont répondu à cet appel, simplement en faisant silence.

Invité dans le 12/13 de France 3 Rhône-Alpes, Laurent Nouvel, secrétaire du syndicat Alliance (Rhône) estime qu'une ligne rouge a été franchie, "celle de l'indécence et de l'infamie".  "Nous voulons rendre hommage à Xavier Jugelé et à tous les policiers qui sont blessés ou qui sont morts au service de nos concitoyens pour préserver notre République", explique -t-il .

Le syndicat Allaince dit attendre du gouvernement "des actes forts et de vraies décisions": "Nous, on veut rétablir l'ordre . Nous, ce que l'on veut, c'est pouvoir préserver les commerces, les gens et le droit de manifester, mais on ne veut pas être des victimes".   
 
Auvergne-Rhône-Alpes : Hommage des policiers après la profanation des Champs-Elysées
Les policiers ont observé une minute de silence mercredi midi devant les principaux commissariats de la région après la profanation d'une plaque commémorative sur les Champs Elysées samedi dernier. Ils estiment qu'une ligne rouge a été franchie lors des dernières manifestations. Invité dans le 12/13 de France 3 Rhône-Alpes, Laurent Nouvel, secrétaire départemental du syndicat Alliance estime qu'une ligne rouge a été franchie, "celle de l'indécence et de l'infamie".
 











 

Sur le même sujet

Hockey sur glace

Les + Lus