Cet article date de plus de 5 ans

Ca va mal pour l'OL!

Lyon a perdu samedi soir à Bastia (1-0) et s'enfonce un peu plus dans la morosité et le ventre mou du classement, lors de la 23e journée de Ligue 1. Avec 30 points, les Lyonnais pointent à la 10e place, à 9 points de Monaco 2e et à des années-lumière du leader Paris SG (60 points).
© YANNICK GRAZIANI / AFP
La spirale négative se poursuit pour l'Olympique Lyonnais qui reste sur une victoire en dix matches de L1. Lyon ne s'est plus imposé en championnat depuis trois rencontres, un succès à domicile contre la lanterne rouge Troyes (4-1) lors de la première rencontre de l'année 2016.

Si Bastia a réussi ses débuts avec son nouvel entraîneur François Ciccolini, adjoint de Ghislain Printant remercié en milieu de semaine, Bruno Genesio a du mal à trouver le rythme sur le banc lyonnais depuis son arrivée à Noël.

Les Rhodaniens ont réalisé la meilleure entame, ayant le pied sur le ballon et mettant une pression sur la défense corse.
Gonalons a été a deux doigts d'ouvrir la marque, sur un corner, mais sa tête décroisée n'a fait que frôler le poteau droit de Leca (19).
Peu à peu, les Bastiais ont commencé malgré tout à se projeter un peu plus vers la surface lyonnaise et se sont procurés leur première occasion: Kamano, reprenant le centre de Danic au point de penalty,  obligé Lopes à sortir un bel arrêt (36).

Les Corses restaient empruntés, et passaient près de la correctionnelle quand, sur un centre de Grenier repoussé par Leca, le ballon rebondissait comme une boule de flipper, les tentatives de Ghezzal et Tolisso étant contrées tour à tour par Peybernès et Squillaci (57).

Après l'heure de jeu, Bastia a continué à subir la domination de l'OL, toujours balbutiant une fois arrivé dans la zone dangereuse.
Une imprécision qu'ils ont fini par payer cher: très bien servi sur un centre d'Axel Ngando, l'attaquant brésilien Brandao a repris le ballon pour tromper Lopes (69).

Le match s'enflammait à la suite de cette ouverture de score bastiaise, Lacazette, peu après, perdant un duel à bout portant avec Leca après s'être joué de la défense corse (72).
La tête dans le guidon, les Lyonnais se heurtaient à une équipe bastiaise solidaire et n'ont pu revenir au score, malgré l'exclusion de Cioni pour un tacle sur Grenier (87).

Bruno Génésio, entraîneur de Lyon

C'est ma plus grosse déception depuis ma prise de fonctions. C'était un match charnière et nous n'avons pas su mettre les ingrédients pour se faciliter la tâche. En seconde période, on a été meilleur offensivement. On a eu quelques occasions que l'on n'a pas su concrétiser. Et dans ces situations-là, on est toujours à la merci d'un contre ou d'un coup-franc. C'est un échec collectif pour les joueurs et le staff".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport olympique lyonnais