Le Cardinal Barbarin à Mossoul pour y installer une statue de Notre-Dame de Fourvière

C'est le quatrième voyage du cardinal Barbarin effectué dans le cadre du jumelage Lyon-Mossoul. L'archevêque de Lyon devrait tenir la promesse faite il y a 3 ans : installer une statue de Notre-Dame-de-Fourvière dans la ville de Mossoul libérée.

Par Aude Henry

Trois ans après son premier voyage en Irak qui donna naissance au jumelage entre Lyon et Mossoul, le cardinal Barbarin va pouvoir tenir sa promesse : installer une statue de Notre-Dame de Fourvière dans la ville de Mossoul libérée.
La statue avait été offerte en décembre 2014 par la délégation lyonnaise lors d'une visite des Chrétiens déplacés entre Mossoul à Erbil, et son installation renvoyée au jour de la libération de la ville irakienne.


Deux jours de visite dans Mossoul libérée

Lors de ce déplacement, le cardinal Barbarin devrait se rendre à Erbil et Qaraqosh, et entrer dans Mossoul libérée.
Après trois ans de siège, la ville de Mossoul a été désertée. Les églises y sont détruites, et seules cinq familles chrétiennes seraient revenues dans la ville.
Pour ce voyage, l’archevêque de Lyon est accompagné de plusieurs diacre, prêtres et évêques. Objectif : faire résonner l’appel des populations déplacées, musulmanes, chrétiennes et yézidies, afin qu'elles réinvestissent la ville de leurs origines.

Le cardinal Barbarin a été invité par Mgr Louis-Raphael Sako Ier qui entend, pour sa part, porter 3000 paniers alimentaires à la population de Mossoul.


Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus