Chantier de la trémie Part-Dieu à Lyon : bientôt le bout du tunnel pour les automobilistes

Publié le Mis à jour le
Écrit par DM (avec J.Sauvadon)

En février 2020, ce sera enfin le bout du tunnel pour les automobilistes lyonnais dans le 3e arrondissement : ils pourront de nouveau emprunter la trémie Vivier-Merle qui passe sous la Part-Dieu. Les travaux sont en bonne voie.

En février prochain, ce sera enfin le bout du tunnel pour les automobilistes lyonnais. Ils pourront de nouveau emprunter la trémie Vivier-Merle qui passe sous la Part-Dieu. Les deux voies de circulation qui passaient sous le boulevard seront bientôt rouvertes. Les travaux sont en bonne voie.
 

La trémie en version rallongée

Une version "rallongée" de la trémie qui datait des années 80. En effet, une extension de 118 mètres a été créée entre la rue Paul Bert et la rue Bouchut. Elle se raccorde à l’ancien tunnel entièrement remis aux normes. "Le tunnel commençait au niveau du carrefour Pompidou - Vivier-Merle avec une rampe d'accès d'environ 80 mètres. Cette rampe a été détruite et le tunnel a donc été prolongé de 270 mètres," explique Julien Cavoli, maître d’oeuvre SPL Lyon Part-Dieu. Un allongement du tunnel Vivier-Merle qui doit libérer le boulevard en surface. Ce dernier sera dédié aux piétons, aux vélos et aux transports en commun face à la gare et à la place Béraudier. 

En plus d'être rallongée, la trémie a été entièrement renovée. Installation d'une protection coupe-feu, changement complet des équipements techniques de sécurité et des éclairages... c'est une remise aux normes du tunnel. 
Une dalle en surface a également été réalisée. Dans un premier temps, elle permettra de faciliter la destruction d'un ancien hôtel qui donne sur le boulevard et qui accueille actuellement une fresque géante. Elle accueillera très bientôt une esplanade réservée aux piétons et aux modes doux. Cette dalle devrait également accueillir des aménagements paysagers. "Cette esplanade aura la superficie d'une fois et demi de la place des Terreaux," assure Michel Le Faou, Vice-président à la Métropole de Lyon, chargé de l'urbanisme.

Enfin, une voie d’accès en cours de construction est en train de voir le jour au niveau de la trémie. Elle desservira le futur parking de trois étages de la gare sous la place Beraudier. Elle desservira également une galerie marchande qu'il reste encore à creuser. La fin de ce chantier qui occupe actuellement près de 80 personnes est prévue en 2023. Le coût des travaux s'élève à 20 millions d'euros.