Colère, malaise et suicide chez les forces de l'ordre: un CRS lyonnais sort de sa réserve

© France 3 RA
© France 3 RA

Le nombre de suicides est reparti à la hausse en 2017 : 44 policiers et 16 gendarmes se sont donnés la mort depuis le début de l'année. On recense pas moins de 8 suicides ce mois de novembre 2017, dont deux dans notre région. Un policier lyonnais a accepté de témoigner.

Par Dolores Mazzola

Le 10 novembre dernier, c'est un gendarme quinquagénaire qui s'est suicidé avec son arme de service dans la cour de la caserne de gendarmerie des Vans, en Ardèche. Deux jours plus tard, une policière de Montélimar, agée de 49 ans mettait fin à ses jours avec un fusil de chasse dans une forêt au Teil.


Rencontre avec un policier lyonnais qui a souhaité s'exprimer, sur cette triste série. Issu d'une famille de policiers, Michel est gardien de la paix depuis une quinzaine d'années, et CRS depuis un an. La récente hausse des suicides dans sa profession l'a poussé à prendre la parole. Lui-même a tenté, dans le passé, de mettre fin à ses jours.

Le reportage
Colère, malaise et suicide chez les forces de l'ordre: un lyonnais sort de sa réserve
reportage Y.Kusy, F.Borius - Intervenant : Michel, Gardien de la paix CRS / Laurent Nouvel, Secrétaire départemental Syndicat Alliance Rhône - 15/11/17 - France 3 RA


Alarmés par cette brutale hausse du nombre de suicides, des syndicats policiers ont ces derniers jours réclamé au ministère de l'Intérieur de nouvelles mesures pour l'enrayer, notamment l'amélioration des conditions de travail et des repos. Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé en début de semaine que Gérard Collomb allait recevoir "l'ensemble des organisations représentatives de forces de l'ordre" pour "faire le point sur les procédures qui existent" et "déceler ceux qui, dans une situation de fragilité particulière, pourraient (...) décrocher, voire passer à l'acte". De son côté, le ministre de l'Intérieur a estimé mardi 14 novembre que "la dureté des tâches" ne pouvait "être éludée" dans l'explication des suicides de forces de l'ordre.

Par ailleurs, le 12 novembre dernier, Gérard Collomb a demandé  "une évaluation des mesures mises en oeuvre pour prévenir les suicides parmi les forces de l'ordre".
Ce contenu n'est plus disponible

 

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus