Devant le tribunal de Lyon, les proches de Myriam Sakhri demandent justice

Selon la famille de Myriam Sakhri, toute la lumière n'a pas été faite sur le suicide de la jeune gendarme, en 2011. Elle se disait victime de harcèlement. Ses proches, réunis ce mercredi après-midi devant le Tribunal de Grande Instance de Lyon, réclament l'ouverture d'une enquête indépendante.
Devant le tribunal de Lyon, la famille de Myriam Sakhri demande justice - 24/10/18
Devant le tribunal de Lyon, la famille de Myriam Sakhri demande justice - 24/10/18 © Y.Marie
Ce mercredi après-midi, 24 octobre, un rassemblement d'une cinquantaine de personnes avait eu lieu devant le Tribunal de Grande Instance de Lyon. Des proches de Myriam Sakhri venus réclamer une enquête indépendante sur la mort de la jeune femme en 2011. Sa famille continue de dénoncer l'instruction qui avait conclu à son suicide, pour raisons personnelles, et souhaite l'ouverture d'une nouvelle enquête sur cette affaire.
durée de la vidéo: 01 min 44
Devant le tribunal de Lyon, les proches de Myriam Sakhri demandent justice ©France 3 RA

 
Myriam Sakhri était gendarme. Son corps sans vie a été découvert dans son logement de fonction à la caserne, son arme de service près d'elle. Sept ans après cette mort tragique, sa famille et ses proches estiment que toute la lumière n'a pas été faite sur sa mort. La jeune gendarme aurait été harcelée par sa hiérarchie...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société