REPLAY : "Lynn et Paris" sont les héros romantiques du film d'Arno Bitschy, une histoire d'amour sur fond de crise sanitaire et de précarité

replay
Publié le Mis à jour le

Ils s'aiment . Lynn et Paris, sont allemands, sans domicile fixe, échoués dans leur camion à Lyon en plein confinement. Arno Bitschy les a suivis pendant plus d'un an. De cette rencontre est né un magnifique documentaire, pudique et tragique comme peuvent l'être les contes de fée.

C'est un conte de fée avec une princesse, Lynn et un prince Paris. Leur château est une camionnette échouée quelque part dans le quartier de La Confluence à Lyon. La ville, déserte pour cause de confinement, leur appartient comme le monde appartient aux amoureux.

"Adam et Eve post-apocalyptiques..."

Arno Bitschy, réalisateur

La ville désertée appartient aussi à Arno Bitschy. Le réalisateur y "filme le vide dans laquelle ne restent que des SDF. Je voulais faire un film sur cette humanité présente, vivante et j'ai rencontré Lynn et Paris. Adam et Eve post-apocalyptiques..." . Pendant deux mois, il va les voir tous les jours. Le réalisateur veut de la justesse, de la pudeur. Il veut trouver " la bonne distance" entre eux et lui : "Nous avons établi une relation de confiance. Passés les premiers jours, la phase narcissique, Lynn et Paris, ont peu à peu oublié la caméra. Ils m'ont donné ce qu'ils voulaient et dans le film, ils sont ce qu'ils sont dans la vie."

Et ce qu'ils sont, c'est un couple, follement amoureux. Ils veulent un enfant, se rêvent et se projettent dans des lendemains meilleurs. Mais le virus rode, la santé de Paris se dégrade, ses vieux démons le rongent . Confinés dans leur petit camion avec le chien Baloo les jours s'étirent. Avec le printemps revient l'envie de bouger. La camionnette tombe en panne. Le chemin s'arrête près de Saint-Etienne. Tout comme le temps. D'autres chemins ne s'arrêtent pas : celui des questions, celui de la difficulté à trouver des hébergements d'urgence, celui de la liberté et celui de la sclérose en plaque de Paris qui progresse.

Ce film tout en pudeur, nous invite dans un quotidien que nous ne voyons peut-être même plus. Celui de la précarité, celui de ces "sans domicile fixe" et qu'importe ce qui les a menés dans un camion ou dans la rue. L'universalité de "Lynn et Paris" est dans son humanité. 

Le couple est reparti en Allemagne. Il vit dans un un hébergement en dur. Paris reçoit les soins dont il a besoin et selon Arno Bitschy : " l'envie de repartir est toujours là intacte comme le rêve de liberté".

 En 2022, le nombre de personnes vivant en France sous le seul de pauvreté est estimé à près de 12 millions. Tous, ne vivent pas dans la rue ou dans un camion. Le film est suivi d'un débat animé par Lise Riger sur les "nouveaux" visages de la précarité.

"Lynn et Paris" de Arno Bitschy, coproduction FTV/ le point du jour/les films du balibari, a été diffusé le jeudi 1er décembre à 22H50 sur france3 Auvergne-Rhône-Alpes dans la case documentaire la France en Vrai. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité