Cet article date de plus de 5 ans

Sur l'eau à bord de la brigade fluviale de Lyon

Alors que le thermomètre affiche des températures records ces derniers jours, certains pourraient être tentés de se baigner dans le Rhône ou la Saône. Mais attention, cela est interdit parce que trop dangereux! La brigade fluviale de Lyon est là pour le rappeler aux baigneurs inconscients. 
A bord du bateau de la brigade fluviale de Lyon.
A bord du bateau de la brigade fluviale de Lyon. © F3RA
En période estivale, les patrouilles de la brigade fluviale de Lyon se multiplient. Des policiers parcourent le Rhône et le Saône, à bord d'un bateau flambant neuf. Leur mission, surveiller que personne ne se baigne dans ces eaux dangereuses, malgré des apparences trompeuses. Depuis le début de l'été, 3 personnes sont mortes noyées.
A Lyon, la baignade dans le Rhône ou la Saône est interdite, sous peine d'une amende allant de 11 à 35 euros. Plus que la verbalisation, les policiers sont là pour faire prendre conscience des dangers: le fort courant et les objets dangereux qui se trouvent au fond du fleuve. 

Les hommes de la brigade fluviale, sont là aussi pour surveiller la navigation. Ils contrôlent les bateaux, les permis et rappellent sans cesse les règles de sécurité.
Leur mission ne s'arrête jamais: ils patrouillent toute l'année, 24h sur 24.

Nous les avons suivi, le temps d'une patrouille.

durée de la vidéo: 02 min 03
Patrouille brigade fluviale

Intervenant 1 : Frédéric Combes   Brigadier - Police fluviale
Intervenant 2 : Boris Carcassès   Brigadier chef police fluviale de Lyon
Intervenant 3 : Alexandre Terrier   Adjoint de sécurité

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité