Une famille de Givors indemnisée après le suicide d'un proche à la prison de Lyon - Corbas

C'est la fin d'un long combat judiciaire pour une famille de Givors. L'Etat vient en effet d'être condamné à l'indemniser après le suicide d'un de ses membres, en janvier 2011. Farid était détenu à la prison de Lyon - Corbas lorsqu'il a mis fin à ses jours. 

Farid Lamouchi s'était suicidé en prison, deux jours après son incarcération à Lyon - Corbas. Un drame survenu en janvier 2011. La justice a reconnu des défaillances de l'Etat.
Farid Lamouchi s'était suicidé en prison, deux jours après son incarcération à Lyon - Corbas. Un drame survenu en janvier 2011. La justice a reconnu des défaillances de l'Etat. © France 3 RA
En janvier 2011, Farid Lamouchi s'est pendu en prison dans des conditions controversées deux jours après son incarcération à la prison de Lyon - Corbas. Huit ans après ce drame, le tribunal administratif de Lyon vient de reconnaître des défaillances de l'Etat. Le tribunal administratif estime que l'administration pénitentiaire n'avait pas pris les mesures nécessaires considérant son état de santé lors de son incarcération. 

Farid Lamouchi, mentalement fragile, avait été arrêté à Givors pour un petit larcin: 80 euros, quelques bouteilles d'alcool. Après une garde à vue houleuse et une comparution immédiate, il avait été conduit à la prison de Corbas. 
Farid Lamouchi avait 41 ans lorsqu'il s'est suicidé. Il est enterré en Tunisie. Huit ans après sa mort, sa famille va être indemnisée, selon un barême très officiel : 6000 euros par parents, 4000 euros pour un frère ou une sœur. 
 
durée de la vidéo: 02 min 04
Une famille de Givors indemnisée après le suicide d'un proche à la prison de Lyon - Corbas ©France 3 RA
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société prison