Football : sept joueuses de l'Olympique Lyonnais en course pour le premier Ballon d'Or féminin

La récompense est décernée chaque année depuis 1956 au meilleur footballeur, mais il aura fallu attendre 62 ans pour voir un Ballon d'Or attribué à une joueuse de football féminin. Lyon peut espérer entrer dans l'histoire ce lundi 3 décembre : sur les 15 nommées, 7 évoluent à l'Olympique Lyonnais.
L'Olympique Lyonnais a remporté en 2018 sa 3ème Ligue des Champions féminine d'affilée à Kiev
L'Olympique Lyonnais a remporté en 2018 sa 3ème Ligue des Champions féminine d'affilée à Kiev © M. Mans
Quelle joueuse entrera dans l'histoire en étant désignée meilleure footballeuse au monde de l'année ? Elles sont quinze à pouvoir prétendre recevoir le trophée ce lundi 3 décembre 2018 à Paris. Et parmi elles, sept joueuses de l'Olympique Lyonnais.

Amandine Henry, Wendie Renard, Amel Majri, Dzsenifer Maroszan, Lucy Bronze, Saki Kumagai et Ada Hegerberg composent l'équipe lyonnaise qualifiée pour la grande finale qui va se jouer dans la soirée, et dont le but est de soulever ce premier Ballon d'Or féminin.

Sept Lyonnaises sur les quinze nommées, rien d'anormal à cela puisque l'Olympique Lyonnais a remporté cette année sa troisième Ligue des Champions féminine consécutive (la 5ème), se hissant au même niveau du Réal Madrid comme le souligne Wendie Renard. Et l'attaquante norvégienne de Lyon, Ada Hegerberg, d'enchérir : "tout ce qu'on a vécu ensemble ces dernières années, ça vaut bien un Ballon d'Or pour Lyon j'espère".

"1956/2018, il était temps quand même !" s'exclame, pour sa part, Amel Majri. "Ce premier Ballon d'Or, c'est déjà une récompense pour tout le football féminin, pour toutes les anciennes joueuses et tout le travail qui a été fait".
 
durée de la vidéo: 02 min 09
Ballon d'Or au féminin

La récompense est décernée par un collège de journalistes depuis 1956 au meilleur joueur de football de l'année par France Football.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
olympique lyonnais sport football féminin football